Grève du 17 décembre : une mobilisation importante attendue

Actualités Maine et Loire 

Le nombre de manifestants devrait être à la hausse après les deux appels à manifester de la semaine dernière. Et de fait, puisque les syndicats réformistes ont rejoint le mouvement de lutte contre la réforme des retraites. L'instauration d'un âge pivot à 64 ans ne passe pas.

OXYGENE RADIO
Une soixantaine de manifestants avait défilé à Château-Gontier déjà mardi 10 décembre.
Crédit: CJ

16 décembre 2019 à 10h31 - Modifié : 16 décembre 2019 à 11h01 par Coralie Juret

Crculation difficile encore aux abords des agglomérations ce matin, alors que les cheminots poursuivent leur grève contre la réforme des retraites. Aujourd'hui seuls 2 TER sur 5 et 1 TGV sur 3 circulent en Pays de la Loire, ce sera sans doute moins demain.

Ce quatrième appel à manifester est porté cette fois par une intersyndicale rejointe par les réformistes comme la CFDT. CGT, FO, Sud-Solidaires et FSU appellent à se rassembler à 10 h 30 place du Port, demain à Segré. La manifestation angevine partira à 11 h de la place Leclerc.

En Mayenne, la CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL et désormais la CFE-CGC donnent rdv aux grévistes à 13 h place de la Trémoille à Laval. "Le gouvernement s’obstine et ne veut pas prendre la mesure de la mobilisation" selon l’intersyndicale mayennaise, qui a reçu le soutien des Gilets jaunes. Elle craint que le niveau des futures retraites ne baisse.

L’Association de citoyens contre les déserts médicaux (ACCDM) appelle à rejoindre le cortège pour défendre également "notre système de santé et d’action sociale".

En prévision de la suite du mouvement annoncé sans trêve pendant les fêtes, la SNCF communiquera dès 17 h demain soir ses prévisions de circulation pour les trains qui circuleront vendredi, samedi et dimanche, premier week-end des vacances de Noël.