"Il ne manquera pas d'enseignants" affirme Jean-Michel Blanquer en Mayenne

Actualités Mayenne 

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, effectuait sa pré-rentrée au Lycée Professionnel, Pierre et Marie Curie, l'occasion de revenir sur cette rentrée particulière.

OXYGENE RADIO
Crédit: Alexis Vellayoudom

31 août 2020 à 9h24 - Modifié : 31 août 2020 à 9h59 par Alexis Vellayoudom

"Ça sera une rentrée scolaire aussi normale que possible", a annoncé le ministre de l'Education en visite de prérentrée au Lycée Pierre et Marie Curie de Château-Gontier-sur-Mayenne. Jean-Michel Blanquer est arrivé sur les coups de 9h et s'est entretenu avec une quarantaine de professeurs pour les rassurer sur les conditions sanitaires pour la rentrée de demain.

Il a d'ailleurs a affirmé, "il ne manquera pas d'enseignants dans les classes, c'est une rentrée qui s'est bien préparée [...] dans l'enseignement primaire nous avons recruté plus de professeurs. Donc je n'ai pas d'inquiétudes sur ce point d'autant plus que nous avons des moyens de remplacement pour les quelques professeurs qui ont défini vulnérables par leurs médecins". Si des cas positifs sont relevés dans un établissement, la décision d'une éventuelle fermeture reviendra au préfet au recteur. 

Le Ministre s'est ensuite rendu dans le pôle indsutriel du lycée pour y rencontrer des professeurs et valoriser la formation professionnelle. 

Un grenelle des professeurs

 

Des professeurs qui attendent des mesures concrètes, notamment sur la revalorisation des salaires. Un grenelle se tiendra prochainement explique Jean-Michel Blanquer, "c'est non seulement la réponse à une attente qui est très ancienne, c'est-à-dire revaloriser les professeurs d'un point de vue financier, mais pas seulement. C'est le bien-être au travail, genre de chose dont a parlé les professeurs de ce lycée. C'est le bien-être dans la carrière [...] si on réussit cette transformation des ressources humaines de l'Education Nationale alors on réussira la transformation du système. Ce qui est bon pour les professeurs et bon pour les élèves".

Jean-Michel Blanquer - Grenelle professeurs

Quelles solutions pour les élèves accumulant du retard ? 

Après plusieurs mois sans cours, presque 1 million d'élèves vont faire leur rentrée. Pour certains l’heure est au rattrapage avec notamment des évaluations personnalisées du début d'année. Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, est revenu sur cette situation particulière, "des créations de postes décidées pour cette rentrée dans l'enseignement primaire et dans l'enseignement secondaire, 1 500 000 heures supplémentaires pour de l'aide personnalisée gratuite aux enfants et aux adolescents". 

Jean-Michel Blanquer - Retard élève