Le Lion d'Angers. L'hippodrome envisage la reprise des courses mais à huit-clos

Actualités Maine et Loire 

Des courses à huit-clos jusqu'au 15 juillet et un France Sire Anjou Loire Challenge décalé.

OXYGENE RADIO
Le France Sire Anjou Loire Challenge pourrait se dérouler le 15 juin

4 mai 2020 à 11h05 - Modifié : 4 mai 2020 à 11h24 par Alexis Vellayoudom

Les courses pourraient redémarrer. C'est ce qu'annonce la société des courses du Lion d'Angers. Après deux mois de suspension, elle envisage une reprise des courses à l'hippodrome du Lion d'Angers, mais à huit-clos. "L’activité hippique devrait reprendre au Lion d’Angers en poursuivant le calendrier de courses initialement prévu, sous réserve d’accords nationaux et locaux", précise la société. 


La prochaine course doit donc se tenir le 21 mai en semi-nocturne, mais se tiendrait à huit-clos, "sans public, jusqu’au 15 juillet minimum". Seules les personnes ayant une responsabilité opérationnelle pourront être sur place. La Société des courses imposera des contrôles stricts comme la prise de température. 



Le France Sire Anjou Loire Challenge pourrait avoir lieu



Ca devait être une première avec ce nouveau naming pour la grande course du Lion d'Angers, elle aura peut-être lieu, mais dans des conditions particulières. L'épreuve Black-Type Listed est, pour le moment, décalée au 15 juin, à huit-clos. La distance sera réduite à 5 800 mètres au lieu de 7 300, ce qui en faisait le plus long cross-country du monde, sans chevaux étrangers. L'allocation devrait s'élever à 75 000 euros. 


Le partenariat avec France Sire a été maintenu, "il a été décidé d’un commun accord de maintenir partiellement le partenariat en l’axant sur une couverture médiatique plus importante afin que les spectateurs ne se rendant pas sur l’hippodrome puissent avoir le maximum d’informations", précise la Société des courses du Lion d'Angers.