Maine et Loire

Le spécialiste segréen des Miss et du vélo s'en est allé

10 septembre 2020 à 15h11 Par Coralie Juret
Bernard Pichard était encore à notre micro le mois dernier pour parler cyclisme / vidéo Oxygène Radio

Il a raccroché. Une bonne fois pour toutes. Le Segréen Bernard Pichard, spécialiste du cyclisme et grand ami de Geneviève de Fontenay, est décédé.

La voix segréenne du cyclisme et des miss s’est éteinte… Notre consultant Bernard Pichard, toujours à nos côtés pour commenter la Nantes-Segré notamment, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi chez lui à l’âge de 73 ans. Il était passionné de cyclisme, milieu dans lequel il avait beaucoup d’amis dont les frères renazéens Marc et Yvon Madiot. Bernard Pichard était aussi vice-président de l'ESSHA Cyclisme qu'il avait créé et présidé pendant 15 ans.

https://www.facebook.com/laurent.rivron/posts/10222489535661364

Le guidon et les paillettes

Bernard Pichard, c’était aussi les couronnes et les robes de soirée des Miss. Il avait officié d’abord en tant que délégué Miss France en Pays de la Loire, Bretagne et Normandie, puis suivi son amie Geneviève de Fontenay dans l’aventure Miss Nationale. Il organisait encore quelques défilés et des concours de créateurs.

Mardi sur l'étape du Tour de France entre Oléron et l'Ile de Ré, il avait en quelque sorte fait son baroud d'honneur : sur le village du Tour à Châteillon-Plage, "il a vu plein de gens du vélo", confie son ami Vincent Bréger, "il a eu la chance de rencontrer Sylvie Tellier et Miss France 2020". "Toute sa vie résumée en une journée, le Tour, le vélo et les Miss", résume-t-il. Il avait "mangé son plat préféré le soir", et "fait aucun excès dans la journée". "Il s'est couché heureux", se console Vincent Bréger.

Bernard Pichard_date_Oxygène Radio.jpg (75 KB)Sur la Nantes-Segré le 11 mars 2018, l'une des nombreuses courses commentées pour Oxygène Radio.

"Une belle mort" qui laisse une épouse, un fils et tout un territoire orphelin de ce passionné hyperactif malgré la fatigue et les ennuis de santé qui le rongeaient, et jamais avare d'analyses ou de détails auprès des journalistes locaux.

Nous nous associons à la douleur de sa famille et son entourage. Ses obsèques seront célébrées lundi à 10h en l’église de la Madeleine de Segré.