"Les ingrédients sont assez réunis pour une troisième vague", explique le Dr Yassine, chef du service réanimation au CH Laval

Actualités Mayenne 

Le Centre Hospitalier de Laval faisait un point sur l'épidémie à l'hôpital. Le service réanimation est toujours sous tension

OXYGENE RADIO
6 personnes sont en réanimation
Crédit: Google Maps

23 décembre 2020 à 10h07 - Modifié : 23 décembre 2020 à 11h43 par Alexis Vellayoudom

"On ne peut pas prédire de 3ème vague, mais les ingrédients sont assez réunis", c’est ce qu’a expliqué le Dr Yassine, chef du service réanimation au Centre Hospitalier de Laval hier soir, "il y a un déconfinement, il y a une circulation des personnes qu'est assez importante donc le virus circule, ça, c'est sûr. Il y aura des rencontres et des réunions de famille qu'on le veuille ou non et il y aura sûrement des fêtes clandestines pour le 31", ajoute le Dr Yassine. 

"On souhaite que la population mayennaise soit particulièrement rigoureuse et prudente de manière à minimiser cette 3ème vague attendue et que les professionnels dans les établissements puissent travailler dans des conditions plus habituelles", explique le CH Laval.

Un taux de positivité en baisse

Un service réanimation toujours sous tension, "il y a une légère baisse, mais on est toujours à 100% de remplissage", explique le Dr Yassine,14 lits occupés sur 14 dont six par des patients covid hier soir. Quatre patients covid sont décédés en une semaine au Centre Hospitalier dont un hier matin. Le département compte huit décès supplémentaires depuis vendredi. Le service fait face un problème de ressources humaines et ne peut pas rouvrir de lits.

D’ailleurs, 10 malades ont été refusés dont trois covid, l'un est parti au CHU d’Angers, un autre au CH du Mans et le dernier à l'Unité de Surveillance Continue du Centre Hospitalier du Nord-Mayenne. Sur le département, 89 personnes sont hospitalisées.

En Mayenne, le taux d'incidence est stable à 121,5 et le taux de positivité est passé de 7,7% à 5,8%.