Mayenne : des salariés d'EDF en grève aujourd'hui contre la réorganisation du groupe

Actualités Maine et Loire 

Tous les syndicats de l'électricien disent unanimement non au projet Hercule, pour la troisième fois cette année.

OXYGENE RADIO
Un piquet de grève est installé devant la centrale thermique de Cordemais en Loire-Atlantique. / pho

17 décembre 2020 à 11h08 - Modifié : 17 décembre 2020 à 11h16 par Coralie Juret

Une mobilisation ce midi devant le site Enedis de Mayenne, et des salariés d’EDF en grève un peu partout en France à l’appel de tous leurs syndicats (CGT, CFE, CFDT, FO). Motif de leur grogne, le projet de réorganisation Hercule qui prévoit de scinder le groupe en deux entités, et l’entrée de nouveaux actionnaires. 


Ils craignent une privatisation d’EDF et la fin des tarifs réglementés. Depuis 15 ans et l’ouverture du capital, "le prix de l’électricité a augmenté de 48%, celui du gaz de 80%" selon la CGT Energie 53. Le personnel a quasiment été divisé par deux en 10 ans, souligne le syndicat, avec des "conséquences sur le temps de dépannage, l’entretien du réseau ou les délais de raccordement"


Le mouvement entraîne une baisse de production d’électricité de 16% aujourd'hui, mais à priori pas de coupure. Un piquet de grève a été installé à la centrale de Cordemais en Loire-Atlantique.