Mayenne. Élections départementales : Valérie Hayer ne se représentera pas

Actualités Mayenne 

La Conseillère départementale, qui siège également au Parlement européen, va privilégier son mandat européen.

OXYGENE RADIO
Valérie Hayer est entrée au Parlement européen en 2019
Crédit: Valérie Hayer

10 mars 2021 - Modifié : 10 mars 2021 par Alexis Vellayoudom

Ils sont beaucoup de la majorité départementale d'Olivier Richefou à ne pas repartir pour les élections départementales prévues les 13 et 20 juin prochain.

Quatre élus ont déjà annoncé qu'ils ne repartiraient pas

D'abord Elisabeth Doineau et Christophe Langouët, élus du canton de Cossé-le-Vivien, qui ont décidé de se lancer dans les élections, mais en indépendants, "je n'ai plus confiance en lui (Olivier Richefou), j'assume", expliquait la sénatrice mayennaise, il y a quelques jours. 

Ils sont suivis par Alexandre Lanoë et Béatrice Mottier, élus de Laval 2. Des raisons personnelles et professionnelles invoquées par le premier. De son côté, Béatrice Mottier veut "faire des choix cohérents avec ma capacité à agir ayant toujours été fondamentalement une faiseuse". 

Valérie Hayer fait le choix de l'Europe

C'est au tour de Valérie Hayer, conseillère du canton d'Azé dans le sud-mayenne et députée européenne du groupe Renaissance depuis 2019. Dans un communiqué, l'élue explique faire "le choix de l'Europe au service des Mayennais et des ligériens". Encouragée par des élus et des citoyens, ces derniers jours, Valérie Hayer, originaire de Saint-Denis d'Anjou, considère qu'il lui reste des défis à relever, "depuis mon élection, je fais l'expérience d'un mandat exigeant, passionnant, nécessitant une implication totale pour faire bouger les lignes". 

Conseillère départementale depuis 2015, Valérie Hayer était vice-présidente du Conseil départemental, "je remercie tous mes collègues de l’assemblée départementale, et en particulier Michel Hervé, mon binôme sur le canton d’Azé, pour le travail accompli durant ces six ans. Tous mes vœux accompagnent les futurs élus départementaux"

"Très attachée" au département, Valérie Hayer promet de "porter la voix de la Mayenne à Strasbourg et Bruxelles".