Mayenne

Mayenne. Mobilisation pour défendre le centre hospitalier samedi

08 janvier 2019 à 18h37 Par Coralie Juret
Crédit photo : © Capture d'écran Google Street View

La fermeture provisoire du Centre hospitalier et de sa maternité inquiète l'association d'usagers AUDACE53. Elle craint de voir la situation se reproduire et des services disparaître, à terme.

La mobilisation se prépare à Mayenne. Des usagers du centre hospitalier du Nord Mayenne rassemblés dans l'association Audace53 s'inquiètent de la fermeture provisoire, faute d'anesthésistes depuis fin décembre. Son président Pascal Grandet craint qu'elle ne devienne la règle malgré la reprise de la chirurgie pour une semaine aujourd'hui. "Les deux tiers des maternités en France ont disparu en 30 ans", constate le président, "et la fermeture définitive toujours été précédée d'une fermeture provisoire" s'inquiète Pascal Grandet.

Pour ce retraité mayennais, l'hôpital de Mayenne paye la pénurie de médecins engendrée par le numerus clausus. Le Ministère de la Santé prévoit par ailleurs de "concentrer les accouchements dans de grands centres" et de "labelliser 600 hôpitaux de proximité" centrés sur la gériatrie. Voilà ce que pourrait devenir ce jeune centre hospitalier construit en 2009, redoute Pascal Grandet.

La riposte s'organise en attendant la réouverture le 21 janvier et Audace53 a déjà rencontré après l'ARS, l'Agence régionale de santé la semaine dernière, les parlementaires mayennais Guillaume Garot et Yannick Favennec aujourd'hui. Ce sera au tour de la direction de l'hôpital jeudi. Samedi matin, l'association appelle les nord-Mayennais et les Ornais du sud à se retrouver à Mayenne à 10h30 sur la cale le long de la rivière. Ils s'élanceront en un cortège vers le rond-point de l'Europe pour défendre leur centre hospitalier. Les salariés eux, se mettront en grève reconductible à l'appel de FO et de la CGT.