Maine et Loire

Noyant-la-Gravoyère : Noël sans leurs enfants

30 décembre 2019 à 12h38 Par Coralie Juret
Crédit photo : CJ

Si pour beaucoup, Noël est l'occasion de retrouver la famille, ça n'aura pas été le cas pour un couple de Noyant dont les six enfants sont placés par le Département. Il n'a pu voir qu'une partie de la fratrie pendant une heure et demie, le 27 décembre.

Des droits bafoués pour les enfants placés et leurs parents, c'est ce que dénonce l'association saumuroise Thermouthis, présidée par l'ancien député Ernest Chenière. Certains retraits sont abusifs et les enquêtes baclées, les liens familiaux rompus. La transparence manque déplore aussi la vice-présidente de l'association Sylvie Moreau.

Écouter le podcast

Cette agente de médiation information service accompagne actuellement une famille de Noyant-la-Gravoyère, une soixantaine de familles au total dans le Département et en France. Thermoutis travaille aussi à la création d'un journal d'actualités et d'un site internet, en marge de ses mobilisations hebdomadaires à Angers et Cholet.

Pas de Noël le 25 décembre

Exemple parmi d'autres, ce couple de Noyant-la-Gravoyère qui a vu ses trois filles et deux garçons de 18 à 11 ans placés il y a six ans de cela après un signalement familial, "abusivement" selon lui et Thermouthis qui le soutient désormais. Leur dernier, 7 ans maintenant, leur a été retiré en 2018. Ses parents ne l'ont plus revu depuis. Exercer leurs droits parentaux est devenu un parcours du combattant.

Écouter le reportage

Association Thermouthis, contact Sylvie Moreau 06 07 85 27 51 ou thermouthis.dru-linum@orange.fr.