Mayenne

Nuits de la Mayenne : ouverture inédite à Cossé-le-Vivien

03 mai 2019 à 11h41 Par Coralie Juret
Après des travaux de restauration en 2015, le Musée Robert Tatin fête ses 50 ans avec les Nuits de la Mayenne cette année.
Crédit photo : CJ

Les 47e Nuits de la Mayenne délocalisent leur ouverture et ouvrent leur programmation théâtrale à la danse et à un ciné-concert cette année.

Un festival itinérant pour goûter au théâtre près de chez soi : ce sont les 47e Nuits de la Mayenne, qui jouent cette année des pièces de répertoire et des créations dans le petit patrimoine local mayennais. Sans oublier les sites emblématiques, avec une soirée d'ouverture exceptionnelle au Musée Robert Tatin pour ses 50 ans. Coralie Cavan, y a programmé de la danse contemporaine.

"Un projet qu'on a Mayenne Culture toute l'année, en partenariat avec la compagnie Pernette : on crée un choeur de danseurs amateurs. Nathalie Pernette, la chorégraphe a créé un triptyque chorégraphique sur la statuaire". Quel meilleur cadre que le musée cosséen et ses sculptures géantes ? La figure de l'érosion sera jouée pour la première fois en Mayenne le mardi 16 juillet, après le folk de Grand Hôtel.

Jolis jardins et Cités de caractère

Cette année, c'est souvent le petit patrimoine local que le festival met en avant. La directrice artistique a joué la complémentarité entre les lieux et les pièces qui y seront jouées. "On est dans des très jolis jardins, je pense au jardin du presbytère de Landivy", savoure déjà Coralie Cavan. "Dans des petites cités de caractère aussi, outre Sainte-Suzanne, Saint-Pierre-sur-Erve, une très jolie commune, et aussi Saint-Denis d'Anjou qui est remarquable et notamment les Halles sous lesquelles nous jouerons le ciné-concert". Le patrimoine privé n'est pas oublié, avec une ancienne usine de colle à Montigné-le-Brillant le vendredi 2 août pour Le double, de la Compagnie Voix des plumes.

Des avants-spectacles permettront d'en savoir plus sur ces lieux. Au programme ensuite, du théâtre de répertoire, de la danse, un ciné-concert et trois créations, La figure de l'érosion (danse) à Cossé-le-Vivien, Le Barbier de Séville à Laval et La plus petite fête foraine du monde donné à Jublains. 

Un week-end "curiosités" à la cité gallo-romaine

"Deux spectacles seront donnés les 27 et 28 juillet. Le premier (NDLR : gratuit) sera en itinérance dans les rues de Jublains, 4 comédiens juchés sur des vélos. Comme dans une course cycliste, on suit des étapes. En fait, ce sont des lectures au creux de l'oreille" confie la directrice artisitique du festival. Le Théâtre antique accueillera lui la Compagnie Dérézo pour une drôle de fête foraine. Entrée 5 €.

Pour permettre l'accès au plus grand nombre, conformément à la volonté du festival théâtral, des navettes sont mises en place au départ de Laval sur 5 soirées emblématiques (Cossé-le-Vivien, Sainte-Suzanne, Bouchamps, Montigné et Ernée).

Les Nuits de la Mayenne c'est du 16 juillet au 7 août dans treize communes du département. Détails des dix spectacles et préventes sur nuitsdelamayenne.com.