Mayenne

Portraits de femmes : Elisabeth Doineau, sénatrice

01 mars 2019 à 18h52 Par Coralie Juret
Crédit photo : CJ

Elles ont des postes à responsabilité ou de hautes fonctions... comment ces femmes encore trop peu nombreuses vivent-elles leur travail, leur engagement ? Oxygène s'est posé la question avant la Journée des droits des femmes le 8 mars. Quatrième portrait de notre série, la sénatrice de la Mayenne Elisabeth Doineau.

Écouter le podcast

Les entreprises de plus de mille salariés vont devoir publier sur leur site internet les écarts de salaires entre hommes et femmes
une nouvelle mesure gouvernementale en faveur de l'égalité femmes-hommes. Elisabeth Doineau a vécu l'instauration des premiers quotas sur la parité à cet effet, dans les collectivités.

Élue pour la première fois en 1983 au conseil municipal de la Rouaudière, la sénatrice Mayennaise ne l'a pas très bien vécu : "Les histoires de quotas c'était assez humiliant, quotas on rapproche ça du lait, des vaches, pour moi ça avait un côté dégradant" raconte cette Nantaise d'origine installée à la Rouaudière. "Mais j'avoue que si on n'avait pas eu ces lois-là, on ne serait pas là où on en est aujourd'hui avec de plus en plus la présence des femmes. Très franchement c'est un vrai bonheur de travailler tous ensemble !"

Une présence féminine qui avance aussi au Parlement où elles étaient plus nombreuses parmi les nouvelles élues notamment en 2017. Avec le suffrage indirect au Sénat c'est "plus compliqué" reconnaît Elisabeth Doineau, élue pour la première fois à 22 ans dans son village. Persuadée que "ça viendra car les femmes sont plus sûres d'elles-mêmes". À son image.