Pouancé. Le collège Philippe-Cousteau renouvelle un contrat d'objectifs avec le recteur

Actualités Maine et Loire 

232 élèves sont rentrés cette année. Le recteur de l'Académie de Nantes, Williams Marois, est venu en visite.

OXYGENE RADIO
Crédit: Alexis Vellayoudom

8 septembre 2020 à 3h49 - Modifié : 8 septembre 2020 à 5h25 par Alexis Vellayoudom

"Il faut rassurer les parents", c'est ce qu'a déclaré le recteur de l'Académie de Nantes, Williams Marois. Il est venu visiter le collège de Philippe-Cousteau à Pouancé, où "tous les élèves sont revenus" dans cet établissement de 232 élèves, "avec 19 professeurs et 9 classes", précise le principal de l'établissement, Frédérique Le Floch. Le recteur a commencé par rencontrer les enseignants dans la salle de pause pour prendre la température de la rentrée. 


Le principal de l'établissement l'a ensuite conduit dans le restaurant scolaire que 200 élèves fréquentent régulièrement. Williams Marois a pu rencontrer le cuisinier Igor Boutreux, en place depuis 7 ans, qui met un point à travailler sur le local,"on travaille avec les producteurs locaux au maximum et les élèves sont très contents parce qu'ils connaissent les produits et les producteurs donc ça facilite l'approche en cuisine", explique le chef.



Williams Marois - Signature contrat.JPG (67 KB)



Une démarche qui s'inscrit dans les objectifs écologique de l'établissement comme la plantation de plusieurs arbres et l'installation de panneaux photovoltaïque sur le toit. Trois salles dont une salle multimédia sont en construction. 


Le recteur s'est ensuite rendu dans deux classes d'Anglais pour rencontrer les élèves avant de signer le contrat d'objectifs, "donner du sens aux apprentissages, favoriser le parcours de chaque élèves, développer l'attractivité du collège", avec Frédérique Le Floch, le principal du collège et Benoît Dechambre, directeur académique des services de l'Education nationale en Maine-et-Loire, en présence de Marie-Jo Hamard, vice-présidente du Conseil départemental et Isabelle Sarajols, adjointe au maire d'Ombrée-d'Anjou en charge de l'éducation. 



Le dispositif Devoirs Faits renforcé



Une semaine après la rentrée, les enseignants doivent remettre à niveau les élèves. Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer l’avait annoncé, le dispositif Devoirs Faits, de soutien scolaire gratuit et d’aide aux devoirs sera renforcé. Au Collège Philippe-Cousteau de Pouancé, il débute plus tôt cette année, le 21 septembre.



Ophélie Morinière - Devoirs Faits



Les élèves seront accueillis en fin de matinée par groupes de 8 par enseignants, des élèves ciblés dès le début de l’année, "sur tout ce qui est conseil e trimestre et conseil de classe, on informe la famille que le conseil de classe a voulu inscrire l'élève au dispositif. L'élève signe un contrat avec l'établissement sur une période donnée sur lequel il s'engage", explique Ophélie Morinière, la conseillère principale d'éducation. À chaque conseil de classe, l'élève est évalué pour savoir si il doit être maintenu sur le dispositif ou si son autonomie peut lui permettre de travailler seul, "c'est un dispositif collectif et qui fonctionne bien", ajoute Ophélie Morinière.