Partenaires

RCHA : Une nette victoire pour débuter le championnat

28 septembre 2020 à 08h03 Par Laurent Rivron
Crédit photo : rcha

Victoire logique 41 à 3 pour les jaunards avec le point de bonus offensif.

Résumé du match par le président Hugues Meillereux :

La première rencontre commence avec les honneurs, nouvelle photo de groupe avec les nouvelles tenues.

Il est vrai que cela facilite l’inspiration quand nous participons à une telle victoire….

 

Et pourtant… lL’écurie peine à se remplir en début de saison ;

L’estive est profitable pour certains, d’autres retrouvent trop tardivement le chemin du pré…

 

Le vieux berger turc se fait bien du souci quand il voit la bande de cabris courir tout azimut sur le terrain...

Ça galope, c’est jeune et c’est un peu brouillon.

Qu’à cela ne tienne et à défaut de border-collie, le grand Vizir donne de la voix tel un poissonnier à Istanbul…

 

Préparation ce matin dès 9h30. Miracle du jour, notre Aloï Pio national est même à l’heure. C’est un présage, sans nul doute…

Les jaunes et noirs sont appliqués et le réveil est dur pour certain…

Cette équipe d’Ancenis est vaillante. Avec eux, ce n’est jamais facile.

La semaine précédente, elle affichait les couleurs sur les réseaux sociaux et présageait un match relevé.

N’oublions pas que nous affichons 3 défaites sur les 3 dernières rencontres.

Pour être juste, je ne suis moi-même pas serein depuis le réveil…

Même quand on ne joue plus, on a parfois la boule au ventre…

 

Petit aparté avec la présence des jeunes du club pour effectuer la haie d’honneur avec les grands…

C’est tellement agréable de voir la relève rentrer sur le terrain….

Un jeune sera par ailleurs parrainé par un sénior cette année…

Côté partenaire, le coup d’envoi est donné par Vincent Chulio, un fidèle du club…

A noter également la présence d’une centaine de spectateurs… Assez étonnant pour le souligner et les remercier…

 

Effectif au complet des deux côtés. Bonnes conditions de match mais un vent relevé.

L’arbitre des Herbiers que nous connaissons bien, est plutôt appliqué et tient son match généralement…

Segré choisi de jouer contre le vent en première mi-temps.

Choix judicieux.

 

Coup d’envoi pour les jaunes et noir.

Segré et bien présent à l’impact et met rapidement l’adversaire à la faute.

Sulkhan Buziashvili dérouille les guiboles et donne le ton avec les 3 points.

 

Les équipes se jaugent et s’observent. Nous pouvons affirmer qu’Ancenis prend le dessus assez facilement d’ailleurs…

Les blanc et bleus campent dans notre camp pour nous mettre à la faute à la 28ième minute.

Tentative de pénalité échouée…

Nous faisons beaucoup trop de fautes de main mais également de placement.

Ces erreurs nous obligent à rendre les ballons mais surtout à défendre beaucoup et donc perdre du physique…

 

Alors que nous jouons sous pression, Ucha Gurgunidze se fait plaquer à retardement.

Le sanguin du Caucase adresse un tacle à son adversaire devant l’œil du postier…

Il prend donc très justement une biscotte et le chemin du paddock pour 10 minutes…

 

L’équipe réduite à 14 prend davantage la pression et nous évitons à deux reprises la correctionnelle avec même un essai refusé pour Ancenis.

 

Il faut attendre la 38ième pour voir Ludovic Ronceray aplatir le ballon en coin en finissant une belle action collective des jaunards.

Le ballon n’est malheureusement pas transformé.

En 1 minute, Ancenis rétorque avec une pénalité.

 

Mi-temps 8 à 3. C’est devant mais de justesse.

 

Retour des citrons

Et c’est à ce moment que tout s’emballe.

Éric, nouveau soutien du club, venu pour la première fois au Pinelier, m’interpelle et me désigne le n°8 Segréen, dit « gros Alex ».

"Il est gaillard celui-ci…" quand je lui donne son poids (réel) mon interlocuteur est surpris pour ne pas dire estomaqué…

Bref, notre Alex Lefèbvre enfonce littéralement la défense pour planter un essai bien construit collectivement.

 

7 minutes plus tard, la poutre de Johannesburg, Juan Piere Taljaard, arrive lancer comme un boulet et enfonce également cette défense qui commence à perdre pied.

Sans fanfaronner, les segréens sont au-dessus physiquement…

 

Nous prenons le dessus à ce moment de la partie…

5 minutes plus tard, Alex le déménageur de piano revient châtier l’adversaire.

C’est beau un gros qui court… Vite…

 

Puis ce sera autour du jeune papa Romain Ferron, très en jambe aujourd’hui, et qui surtout reste solide sur les appuis.

Celui-ci arrive en pleine vitesse pour marquer un superbe essai.

 

Très rapidement, il revient au même endroit pour finir une belle action collective et aplatit entre les poteaux… Deux essais transformés rapidement par Kevin Coré.

 

Pour Ancenis, la fin de match est physiquement dure. Les corps et les esprits lâchent…

Ceci étant les blancs et bleus restent dignes et les rangs sont serrés.

 

Victoire logique 41 à 3 pour les jaunards avec le point de bonus offensif.

Le vieux turc jubile mais uniquement de l’intérieur….

 

Il sait que la semaine prochaine, ce sera une autre limonade en déplacement aux herbiers.

Match en nocturne le samedi 3/10.

Il faut marquer les esprits à l’extérieur et les herbiers sont une équipe à notre portée.

Il nous faudra être appliqué si nous voulons revenir avec un résultat.

 

Cette victoire a été acquise collectivement et aucun joueur ne s’est dérobé sur le terrain.

Tous sont appliqués et font preuve de détermination pour montrer que les segréens sont au rendez-vous cette année.

 

La phrase de fin reviendra à l’équipe des bénévoles du club qui ont œuvré depuis le début de saison mais également aujourd’hui au service de l’équipe…

Sans eux, pas de club…. Ne l’oublions pas !!!

 

"Un joueur phare, c'est quelqu'un qui est là pour éclairer, pas pour éblouir." (Jean-Pierre Elissalde)