Rentrée scolaire : "il faut se préparer à vivre avec le virus"

Actualités Mayenne 

A l'aube de la rentrée scolaire, la commune de Château-Gontier-sur-Mayenne a réalisé plusieurs travaux, mais le plus grand chantier reste l'adaption à la Covid-19.

OXYGENE RADIO
Le port du masque obligatoire est obligatoire pour l'ensemble des professeurs
Crédit: Alexis Vellayoudom

27 août 2020 à 6h53 - Modifié : 28 août 2020 à 5h08 par Alexis Vellayoudom

Rentrée des classes particulières dans toute la France. Les élèves de maternelles et primaires vont rentrer sous fond de Covid. À Château-Gontier-sur-Mayenne, l’équipe municipale s’adapte aux consignes données par les autorités. La dernière en date, le port du masque obligatoire pour tous les professeurs. Le maire Philippe Henry veut rassurer les parents et les enfants, "l'enjeu, c'est de faire en sorte qu'on ait des protocoles de nettoyage et de désinfection, qu'on garantisse de la distanciation quand c'est possible. En maternelle, c'est assez compliqué. On suit la consigne sanitaire du moment avec beaucoup de pragmatisme".  


Justement, la consigne vient d'être annoncée par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, si un cas est avéré, le protocole sera isoler, tester et ensuite prendre une décision sur la fermeture d'une ou plusieurs classes


 


Philippe Henry - Adaptation



D’après Philippe Henry, la vie se fera à la semaine en fonction des directives de l’Agence Régionale de Santé et des autorités. Pour lui, il faut se préparer à vivre avec le virus pendant encore plusieurs mois, l'occasion de faire passer un message. 


"L'obligation qui nous est faîte, ce sont les gestes barrières, c'est le port du masque, c'est des principes de désinfection. Il faut vraiment que dans la sphère du travail, dans la sphère des loisirs, dans la sphère aussi privée, on soit soucieux de ces gestes barrières même si c'est compliqué. On a tous envie de retrouver une vie sociale, il faut qu'on évite la contagion et de revenir dans un phénomène pandémique qui serait une catastrophe", explique Philippe Henry. 



Philippe Henry - Message de rentrée



Des effectifs stables 



L'effectif devrait rester stable avec 1 060 élèves, "nous avons toujours des inscriptions tardives". Dans l'équipe enseignante, un changement, Flora Gallier est la nouvelle directrice du groupe Pierre Martinet. 



Des aménagements avant la rentrée



Cette longue pause a permis comme chaque année d’investir ou de rénover certains bâtiments, "sur l'école Jean Guéhenno, on a procédé à la réfection des murs et plafonds de la salle d'activité, plusieurs classes ont été réalisées sur les autres écoles et du mobilier a été remplacé", explique Ronald Corvé, adjoint au maire en charge de la réussite éducative. 


Deux chantiers restent à faire, une salle de classe et l'installation d'un contrôle d'accès avec interphone sur l'école Chants d'oiseaux à Azé qui seront réalisés sur les vacances de la Toussaint. 



Ronald Corvé - Rénovation



De son côté, les travaux d'extension du groupe Pierre Martinet se poursuivent avec le raccordement électrique de la salle de motricité. La 4ème classe a été construite. Coût de ces travaux 900 000 euros TTC avec une livraison prévue pour 2021.