Maine et Loire

Segré canoë rouvre demain

26 juin 2020 à 09h00 Par Alexis Vellayoudom
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Les canoës retrouvent l'eau mais ne passeront pas dans le cœur de ville de Segré pour cause de travaux

Retour à l'eau pour les canoës de Segré canoë. Dès demain, la base de location de canoë et de pédalos, géré par Anjou Sport Nature, pourra accueillir de nouveau les amateurs sur l'Oudon entre 14h et 19h. Un accueil non sans respect du protocole sanitaire, des groupes de 10 maximum, distanciation sur l'eau avec 10 m par bateau ou encore la désinfection de tout le matériel au débarquement. Le port du masque est obligatoire pour les phases administratives. Il est également conseillé de réserver un créneau d'horaire par téléphone.

Vincent Aubry - Parcours Segré canoë

Le parcours change aussi, pas de passage dans le centre-ville de Segré. Le département a démarré le 15 juin des travaux de consolidation des quais, le long du cargo pour 3 semaines, ce qui nécessite la mise en écourue du bief du Maingué. La navigation se fera donc uniquement en direction de Saint-Aubin-du-Pavoil ou une randonnée au départ du camping "La Rivière" de Nyoiseau les vendredi, samedi et dimanche, uniquement sur réservation, "au tour de Segré, on va être sur la partie amont donc sur la partie un petit peu plus campagne en passant devant les jardins et le parc. Et pour les randos au départ de Nyoiseau, on se retrouve un petit peu dans un univers sur lequel on ne s'attend. Des petits coins bucoliques et des endroits où on est complètement déconnecté de l'environnement quotidien", explique Vincent Aubry. 

De sont côté, la mairie a aménagé la place du Moulin sous la tour avec une table de pique-nique adaptée aux personnes à mobilité réduite, deux jeux pour enfants, une marelle et un barbecue. Un terrain de volley sera également à la disposition du public

Le gérant d'Anjou Sport Nature espère pouvoir retrouver le cœur de ville de Segré avant la fin de l'été. L'année dernière Segré canoë a enregistré 840 embarcations malgré une saison marquée par météo capricieuse, 100 de plus qu'en 2018.