Segré. Des éco-délégués au lycée

Actualités Maine et Loire 

La réforme du lycée a apporté son lot de nouveautés, et notamment la création des éco-délégués. Au lycée Blaise Pascal de Segré, les élèves ont été nombreux à postuler. Ils passent déjà à l'action.

OXYGENE RADIO
Une quarantaine d'élèves, les assistants d'éducation et un ancien professeur ont parcouru nettoyé le
Crédit: Lycée Blaise Pascal

27 janvier 2020 à 13h40 - Modifié : 27 janvier 2020 à 15h00 par Coralie Juret


104 kg de déchets en 1h15 seulement. C'est ce qu'a ramassé une quarantaine de lycéens du lycée Blaise Pascal de Segré le 14 décembre dernier autour de l'établissement et sur le chemin de la gare routière. Une première "cleanwalk" pour ces éco-délégués issu de la loi Blanquer, même certains se sentaient déjà concernés par l'écologie.


"Depuis toute petite je voyais les gens jeter des choses alors qu'il y avait des poubelles à côté, je ne comprenais pas pourquoi ils faisaient ça", confie Océanne, en Terminale L. "Sauver la planète en étant tous ensemble c'est un moment convivial, on peut faire de grandes choses tous ensemble", ajoute sa copine Ilona. "On se dit toujours qu'il faut faire quelque chose mais on le fait pas forcément. Là avec le club, je me dis que je peux le faire".



Écouter le podcast



Le club et ses éco-délégués travaille en trois commissions, sur la biodiversité au lycée, la gestion des ressources et la communication (changement d'échelle) sous la tutelle de Sandrine Boullais et Adrien Plassais, assistants d'éducation sensibles à ces sujets. Le club a même ouvert un compte Instagram (@la_bande_de_dede) pour communiquer sur ses actions.



déchets Blaise Pascal cleanwalk.jpg (355 KB)Des bouteilles en verre, des emballages et des poëles et même une poupée gonflable ont été ramassés dans la nature autour du lycée (©Lycée Blaise Pascal)



Une nouveauté introduite par la loi Blanquer



Sur le millier d'élèves que compte le lycée Blaise Pascal à Segré, 70 se sont proposés pour devenir éco-délégués cette année. Pour leurs encadrants Adrien Plassais et Sandrine Boullais, c'est une belle surprise. "On espérait une vingtaine d'élèves et on en a eu 70. Dans le patio sud de l'établissement, on va pouvoir mettre des petites serres et faire des ateliers", explique cette ancienne agricultrice bio. "On sentait bien qu'il y avait un besoin d'action, d'où cette idée de ramassage de déchets dans Segré pour fédérer un peu tout le monde et aussi mettre un point de départ à nos différentes actions qui seront menées tout au long de l'année". Deux lycéens ont officiellement été élus pour représenter leurs camarades, Ogier Levillain (1e) et Louane Boullais (Terminale).



Écouter le podcast



Une autre "cleanwalk" est déjà prévue au printemps avec les élèves français et étrangers du programme Erasmus, pour compenser leur bilan carbone. Il y a 10 jours, les lycéens ont aussi pu rencontrer la réalisatrice de "Grande Synthe" après une projection de son film au cinéma Le Maingué. L'occasion d'aborder l'aspect humain du développement durable et du réchauffement climatique avec la question des flux migratoires.