Segré-en-Anjou Bleu. "Je ne suis pas rassasiée" : la nouvelle sous-préfète Anny Piétri est arrivée

Actualités Maine et Loire 

Cette Martiniquaise de 58 ans passionnée, a longtemps travaillé en Outre-Mer. Elle veut peaufiner sa connaissance des dossiers, dans un territoire largement redessiné par la réforme territoriale.

OXYGENE RADIO
Crédit: CJ

2 mars 2021 - Modifié : 2 mars 2021 par Coralie Juret

C'est au son de la Marseillaise que la nouvelle sous-préfète Anny Piétri a pris ses fonctions ce lundi matin à Segré-en-Anjou Bleu. La 67e représentante de l'Etat, et 4e femme seulement dans cet arrondissement après Marie Mauffret-Vallade, est Martiniquaise. Après une carrière d'instit' puis dans la fonction publique territoriale en Outre-Mer, Anny Piétri, 58 ans avait "besoin de venir en métropole". Le Berry, Paris, la Beauce et désormais Segré... son "premier choix, géographique et professionnel" en quittant la sous-préfecture de Châteaudun où elle était prédemmment en poste.

Anny Piétri "65 communes ont fusionné en 27, ça m'a vraiment impressionnée"

Celle qui se dit "plus rurale que citadine" se sent "plus efficace à Segré-en-Anjou Bleu", "prête à prendre à bras le corps les dossiers structurants", une fois son ordre de mission reçu ce lundi après-midi.

prise fonctions Anny Piétri sous-préfète Segré_01 03 21_CJ.jpg (1.84 MB)C'est le dépôt d'une gerbe de fleurs au Monument aux morts de la ville qui marque la prise de fonction de la sous-préfète.

Le sous-préfet est "un assemblier sur qui on peut compter" pour faire respecter l'ordre, protéger et inviter au dialogue. C'est ainsi que la nouvelle sous-préfète de Segré-en-Anjou Bleu définit son rôle dans l'arrondissement. Un relais entre préfet et élus d'autant plus important durant cette pandémie de Covid-19, acquiesce Anny Piétri.

Anny Piétri "Apporter des réponses les plus proportionnées et adéquates possibles"

La Martiniquaise Anny Piétri souligne d'ailleurs l'importance de ce maillage infra-départemental. Son agenda est plein ces trois prochaines semaines pour rencontrer les élus du territoire. Territoire qui a déjà fait "bonne impression" à sa nouvelle sous-préfète, formée à l'Institut régional d'administration de Nantes.