Segré. La voie verte se termine en novembre

Actualités Maine et Loire 

OXYGENE RADIO
Crédit: Alexis Vellayoudom

30 octobre 2020 - Modifié : 3 novembre 2020 par Alexis Vellayoudom

La voie verte bientôt finalisée entre Segré et Pouancé ! Les travaux du dernier tronçon sur l'ancienne voie ferrée vont débuter en novembre pour une durée de 3 semaines. Les centres équestres et les agriculteurs ont collaboré pour l'aménagement de ce tronçon. 

L’élément principal, c’est la pose d'une passerelle métallique grise, de 30 mètres de long, 2,50 mètres de large et avec un garde-corp de 1,40 mètres de haut, posée au-dessus de la Verzée. Elle enjambera des ouvrages déjà existants, propriétés de la SNCF, "nous avions un montant de travaux assez exorbitant de réhabilitation puisque les devis frôlaient les 400 000 euros et aujourd'hui, nous avons pris l'option de poser par-dessus cet ouvrage, une passerelle d'un coût de 150 000 euros", explique Pierrick Esnault, vice-président d’Anjou Bleu Communauté en charge du tourisme.

Pierrick Esnault - Ouvrage

Sur l'ensemble du tronçon, il reste à réaliser une voie en sable de 3 mètres de large, un engazonnement des abords, une signalisation et deux accès avec barrières pivotantes et chicanes,"il reste des raccordements à faire sur les voies vertes de part et d'autre". 

Côté mobilier urbain, un banc, une table de pique-nique et deux bornes pour garer son vélo seront installés. La voie verte aura la particularité de ne pas avoir de corbeille à déchets. Les élus font appel au bon sens de chacun.

Une véloroute en projet vers le Lion d'Angers

 

Après cette voie verte, Anjou Bleu Communauté a déjà un autre projet, une véloroute entre Segré et Le Lion d’Angers, "il y a une forte demande de la population de réaménager le chemin du halage. Une étude de faisabilité vient d'être lancée pour travailler sur ces aménagements. Une véloroute va être mis en place empruntant des voies existantes", décrit Pierrick Esnault. 

Pierrick Esnault - Véloroute Lion d'Angers

 

Un autre projet de véloroute est en cours de réflexion avec la Mayenne. Elle devrait relier Ombrée d’Anjou à la voie-verte Renazé-Laval, avec comme étape, le centre d’entraînement équestre de Senonnes.