Maine et Loire

Segré. Le cinéma Le Maingué souhaite un retour des spectateurs dans les salles

15 octobre 2020 à 17h00 Par Alexis Vellayoudom
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Situation compliquée pour le cinéma Le Maingué, mais la direction espère se relancer avec ses projets

"Venez au cinéma !", c’est le message de l’adjointe à la culture de Segré-en-Anjou-Bleu, Colette Roman. Le cinéma Le Maingué comme beaucoup d’autres et globalement le milieu culturel vit une période compliquée. Le Maingué enregistre 70 % de spectateurs en moins par rapport à 2018, sur la période juin-juillet et août.

Reportage - Le Maingué 

Depuis la réouverture, le 22 juin dernier, le cinéma n’a pas connu une grande affluence, même si le mois de septembre est plus optimiste avec une fréquentation normale, "nous en appelons à la population pour venir soutenir les cinémas, soutenir les films, parce qu'il n'y pas d'autres émotions que de voir un film sur grand écran avec des grandes images, avec son approprié", explique Colette Roman, adjointe à la cutlure.

Pour l’élue, les plateformes de distribution de films font mal aux salles de cinéma. Même constat pour Guillaume Denis le directeur du cinéma du Le Maingué. Il estime que Disney, qui a lancé sa plateforme pendant le confinement, n’est pas dans une optique d’un retour aux salles. La Fédération du Cinéma a d’ailleurs critiqué ce comportement. Autre souci, la distribution des films, "la situation mondiale est hyper compliquée. Il y a pas mal de distributeurs et notamment américains qui décalent leurs séances. Le James Bond, il y aussi Walt Disney avec Soul qui sortait au mois de décembre", justifie Guillaume Denis, directeur du cinéma. 

Guillaume Denis mise sur les films français notamment Poly de Vannier et Aline de Valérie Lemercier qui sortent pendant les vacances.

Plusieurs événements pour les prochains mois

"Le but ce n’est pas de fermer, mais de reprendre les activités !", c’est dans cette optique que le directeur du cinéma Le Maingué, Guillaume Denis, a présenté le programme de rentrée. Au menu cinématographique, des classiques avec la 7ème édition d’Esquimaux-Chocolat, un film culte par mois. Le prochain, c'est E.T, le jeudi 22 octobre à 20h. Tarif : 5,30  

Programme à retrouver sur https://www.cinema-lemaingue.fr/esquimaux-chocolat/

Le 31 octobre, Le Maingué présentera un nouveau dispositif pour les jeunes, à partir de 7 ans. Le film Calamity sera diffusé à 16h. Le réalisateur Rémi Chayé sera d'ailleurs présent pour un temps d'échange ainsi que la productrice Claire Lacombe, "c'est un film qui raconte l'enfance de Calamity James et c'est autour de la thématique du Western. Les dessins sont fabuleux. Il avait déjà réalisé, Tout en haut du monde, il a sa patte au niveau cinématographique, au niveau dessin et au niveau couleur", décrit Guillaume Denis. 

 

Guillaume Denis - Calamity

Le même jour, ça sera la soirée Halloween avec deux films. Relic à partir de 20h et L'Exorcisme à 22h. Les deux films sont interdits aux moins de 12 ans. Tarif : 10,60 € pour les deux films

Les ciné-gouter reprennent dès samedi à 15h. Au programme, trois films. La chouette en toque sera diffusée samedi à 15h puis La baleine et l'escargote, le 28 novembre et Le quator à cornes, le 12 décembre, "ça sera un petit spécial puisque l'atelier aura peut-être pas lieu dans la salle, mais on va préparer quelque chose pour que les enfants reviennent avec un petit sac de la séance", explique Guillaume Denis. Tarif : 5,50 €. 

Enfin, Le Maingué aura en Avant-Première, le 8 novembre, le film Aline de Valérie Lemercier ça sera à 17h. 

Mais le message vous l’aurez compris, c’est revenez au ciné !