Maine et Loire

Segré. Le quartier de la gare continue sa mutation

25 janvier 2021 à 17h15 Par Alexis Vellayoudom
L'immeuble Atlas sera livré au 1er semestre 2022
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Un immeuble est en construction, une résidence seniors va voir le jour cette année et d'autres projets logements sont à l'étude

C’est un quartier qui tient à cœur à Segré : le quartier de la gare ! Depuis l’arrêt de l’exploitation ferroviaire en 1973, le quartier est en mutation. Un pôle santé, un laboratoire, un bâtiment commercial, une voie verte, place maintenant aux logements.

Le quartier de la gare en mutation

D’abord un immeuble de 14 logements géré par le promoteur Atlas. Des appartements de 70 à 110 m² habitable, quatre sont encore à vendre avec des prix allant de 153 000 euros à 199 500 euros, "les appartements sont modulables et peuvent s'adapter à n'importe qu'elle demande", explique Denis Langouat, gérant de la société Atlas. 

L’immeuble comprendra aussi 700 m² de surface commerciale au rez-de-chaussée, la société Audilab a déjà fait savoir qu’elle s’y installera. Elle pourrait être rejointe par une boulangerie. Enfin, les Ambulances Bizot déménagent pour s’installer dans les 250 m² de bureau.

Un immeuble où il sera facile de se garer, parking fermé de 15 places avec Box. La livraison du tout est prévue au 1er semestre 2022.

Contact Atlas : 07 83 64 10 53 - Cécile Gotmann

Une résidence seniors

 

Derrière le pôle santé où sont installés 25 professionnels, une résidence seniors verra le jour au 2ème semestre 2021. Maine-et-Loire Habitat a déjà lancé les travaux. Le bâtiment sur 3 niveaux comprendra 30 logements autonomes aux loyers modérés, des espaces collectifs. Les inscriptions sont en cours. Coût estimé du projet 4 millions d’euros.

Les autres projets en cours

 

Juste en en face, une dizaine de lots à bâtir. Tous sont déjà vendus. Enfin, à la place de l’ancien hôtel de la Gare qui a été déconstruit en 2019, on trouvera un immeuble de 17 logements sur 3 niveaux. Maine-et-Loire Habitat devrait lancer les travaux dans les semaines à venir.

Enfin, sur le site de l'ancienne Coopérative Agricole de la Mayenne, la CAM, une étude est lancée. L'installation de 12 parcelles est envisagée, "d'une moyenne de 445 m²", précise Alter. 

Un quartier neuf qui va revivre. Il sera relié à la ville par l’ancien Espace Spie.

Contact Alter : 02 41 92 12 68