Segré. Maxence Bizot, tête de liste de l’opposition aux municipales

Actualités Maine et Loire 

L'opposition avait déjà annoncé la constitution d'une liste, mais il manquait un « meneur ». C'est donc le jeune homme de 24 ans qui mènera la liste « Construire l'Avenir Ensemble».

OXYGENE RADIO
La liste est incomplète
Crédit: Construire l'Avenir Ensemble

22 janvier 2020 à 8h15 - Modifié : 22 janvier 2020 à 8h34 par Alexis Vellayoudom

C’est un jeune homme heureux de la confiance que ses colistiers lui ont accordée. Maxence Bizot, 24 ans, auto-entrepreneur en communication et déjà membre du Conseil municipal, portera donc l’opposition aux élections municipales 2020 de Segré-en-Anjou-Bleu. Une nouvelle étape pour la liste née sous « Segré-en-Anjou-Bleu autrement », elle devient donc « Construire l’avenir Ensemble ».

Écouter le podcast

 

Des communes plus vertes et plus autonomes

 

Les contours du programme ont été présentés par Maxence Bizot. Ils se dessineront au tour de trois axes dont l’environnement, « on aimerait végétaliser là où on peut, les communes déléguées, rendre les centre-bourgs plus verts […] la végétalisation, c’est aussi important quand il y a des canicules », explique l’élu. Il regrette le manque de végétation sur la place de la République par rapport à ce qui était prévu.

Écouter le podcast

 

Le deuxième axe s’articule autour des communes historiques, leur redonner du pouvoir, « ce qu’on a remarqué, c’est que tout est centralisé à Segré […] on doit renforcer des services aux citoyens. Techniquement, s’il y a des petits travaux dans une commune, on n’a pas besoin de demander à Segré », justifie Maxence Bizot.

Écouter le podcast

 

Enfin, le candidat souhaite impliquer le citoyen dans la vie locale en renforçant la cohésion sociale. L’idée d’un petit-déjeuner citoyen une fois par mois à la mairie est en réflexion. Maxence Bizot souhaite un territoire dynamique, construit autour d’une charte de territoire.

 

Un projet, mais une liste encore incomplète

 

Mais pour mettre en place un programme, il faudra 69 noms sur sa liste. Seulement 15 à l’heure actuelle. Maxence Bizot n’exclut pas des discussions avec des membres de la liste d’Anne Danjou, « s’il y a des personnes de gauche ou de droite modérée qui nous disent "ok, on veut bien travailler ensemble", on trouvera un arrangement. Mais ce que je souhaite, c’est qu'il y ait des discussions », explique la tête de liste.

Écouter le podcast

 

La possibilité d’alliance est remise en question depuis les révélations sur l’appartenance d’Anne Danjou au Front national, il y a 20 ans. Pour le cas Emmanuel Drouin, la porte n’est pas totalement fermée, mais ce ne sont pas eux qui l’entrouvriront.

La liste est à la recherche de personnes qui souhaient s'engager

Contact : segreenanjoubleu.autrement@gmail.com