Mayenne

Soutien au commerce local : que fait la Ville de Laval ?

19 novembre 2020 à 13h20 Par Coralie Juret
En visio-conférence mardi 10 novembre, le maire de Laval Florian Bercault a annoncé des mesures de soutien aux commerçants.
Crédit photo : Capture vidéo Zoom

La municipalité a présenté son plan d'action en trois volets pour soutenir ses commerçants la semaine dernière : communiquer, soutenir, relancer.

En attendant leur réouverture, Laval est au chevet de ses commerçants. Le maire Florian Bercault annonçait mardi 10 novembre des mesures pour communiquer, soutenir puis relancer les commerces de proximité après le déconfinement. Le point sur ses annonces.

Communiquer

Une signalétique homogène à l’échelle de la commune est déployée et une carte interactive des commerces en "cliquer-collecter" est en cours d’élaboration. Une campagne de communication a démarré lundi dans nos médias pour inciter les Lavallois à consommer local et à utiliser les chèques cadeaux de Laval Cœur de commerce. 2000 attestations de déplacements supplémentaires sont distribuées dans les commerces pour ceux qui n'ont pas Internet ou le journal.

Soutenir 

Florian Bercault annonce l'envoi d'un courrier aux propriétaires de locaux commerciaux pour leur demander de modérer les loyers. Le ministre de l’Economie Bruno Lemaire a annoncé jeudi 12 novembre revoir le dispositif à la hausse : le crédit d’impôt est porté à 50% pour les bailleurs qui renoncent au loyer de novembre.

Écouter le podcast

Un deuxième courrier est "un appel à solidarité des banquiers", explique le maire et président de Laval Agglo, qui soutient les initiatives de la CCI et de Laval Coeur de commerce qui proposent respectivement une formation des outils numériques et du click&collect via une application mobile. Florian Bercault invite à utiliser les chèques cadeaux des commerçants, "un moyen de soutenir l'économie locale".

Relancer 

Pour les élus, il faut "préparer le déconfinement et recenser les difficultés, les faire remonter au préfet" en lien avec le manager du commerce. Ils poursuivront aussi la concertation autour du réaménagement de la place du 11-Novembre. "La Ville et l'agglo prendont leur part dans le plan de relance", assure Florian Bercault.

Un plan de soutien, salué par la présidente de Laval Coeur de commerces. Béatrice Bordeau souhaite aussi le retour des bons d'achats qui avaient fourni une avance de trésorerie aux commerçants pendant le premier confinement. De son côté le président de l'UMIH mayennaise, l'Union des métiers de l'hotellerie a souligné le poids des taxes de séjour, et aux enseignes. Une problématique que le maire de Laval a promis de faire remonter au gouvernement. "La profession tend le dos" après plus 100 jours de fermeture cette année.