Mayenne

Sports. Le club du Sud Mayenne Basket réalise sa propre émission de sport

13 janvier 2021 à 11h27 Par Alexis Vellayoudom
Steven Trouillet réalise des interviews sur Teams avant d'y intégrer un habillage
Crédit photo : Steven Trouillet

Depuis le premier confinement, le Sud Mayenne Basket produit une émission sur les réseaux sociaux avec des invités de marque comme le président de la Fédération Française de Basket-Ball

Presque 500 vues pour l’interview du président de la Fédération de Basket-Ball, Jean-Pierre Siutat. Depuis le premier confinement, le club du Sud-Mayenne Basket a lancé son émission en ligne, Buzzer Time. Alors au départ, c’était plus pour le fun et garder le contact avec les licenciés, des live publiés sur Instagram, mais avec l’engouement, l’équipe s’est presque professionnalisée.

Désormais, les interviews sont réalisées sur Teams, diffusées sur leur chaîne Youtube avec une introduction et un habillage sonore, "au départ, on voulait donner une première partie sur la découverte du basket. Au fur et à mesure, on a vu que les personnes venaient essentiellement pour écouter l'invité, sa fonction, son expérience. Dès que la crise sera partie, on voudrait tourner l'émission une fois par mois", explique Steven Trouillet, éducateur au club et présentateur de l’émission.

Steven Trouillet

Sur son compte Instagram, le club est passé de 200 à 500 abonnés. Prochaine émission, la semaine du 25 janvier avec Karim Souchu, sélectionneur et entraîneur des équipes de France en 3 contre 3. À retrouver sur la chaîne Youtube, Sud Mayenne Basket.

Une saison tronquée et sans visibilité 

Pas de visibilité, problématique des championnats, comme beaucoup de clubs de sports amateurs, le Sud Mayenne Basket est dans l’attente, mais sans perspectives. La saison est pour le moment arrêtée, elle devait reprendre fin janvier, mais elle a été repoussée.

Visuel Sud Mayenne Basket_12 01 21_Steven Trouillet.png (652 KB)Habillage de l'émission ©Sud Mayenne Basket

Peu d’espoir de reprise de la compétition et pour le moment, seuls les jeunes peuvent s’entraîner en salle mais il faut jongler avec le couvre-feu à 20h, "on arrive à proposer des séances tous les soirs du lundi au dimanche, on essaie de se déployer sur les journées où il n'y a pas école ou sur les week-ends pour proposer 2 à 3 entraînements par catégorie", décrit Steven Trouillet. 

Steven Trouillet

Les majeurs n'ont pas le droit de s'entraîner, celui qui est aussi préparateur mental du club craint un décrochage, "il y a une incompréhension entre un mineur qui a le droit d'aller shooter, faire des tirs sans contact et un majeur qui n'a pas le droit de faire ça". 

Le Sud Mayenne Basket, seul club mayennais à avoir augmenté de licencié sur le département, espère garder l’adhésion avec son activité sur les réseaux sociaux.