Théâtre. Les gérants veulent rester positifs pour la reprise

Actualités Maine et Loire 

Activités en extérieur ou encore report des spectacles annulés, les théâtres de la Chaise Rouge de Pouancé et le Resto-Théâtre d'Angers s'adaptent malgré l'impact économique important.

OXYGENE RADIO
Les gérants du Resto-Théâtre d'Angers rouvriront qu'en septembre
Crédit: Resto-Théâtre d'Angers

15 juin 2020 à 7h24 - Modifié : 16 juin 2020 à 4h41 par Alexis Vellayoudom

"5 mois et demi de fermeture, plus 50 levés de rideaux (annulés)...", c'est le bilan du resto-théâtre d'Angers, un tiers de la saison annulé. Les propriétaires ont l'autorisation pour rouvrir mais ils attendent septembre pour relancer l'activité. L'application des mesures barrières et du protocole sanitaire est contraignante, "on a que 50 places et dans les conditions actuelles, ça voudrait dire qu'on ouvre pour une vingtaine de personnes, économiquement c'est pas viable du tout", explique Sandrine Expert-Lavilanie, avant d'ajouter "et puis avec mon mari, on a pas envie de rouvrir en imaginant qu'il y ait des personnes qui aient peur de sortir et qui aient peur de se retrouver dans un milieu clos parce que c'est quand même un lieu de convivialité et si vous venez en ayant peur, il n'y a plus d'utilité". 

Sandrine Expert - Gérante Resto-Théâtre

Malgré les spectacles annulés, Sandrine Expert-Lavilanie garde espoir, "on était censé faire des travaux cet été donc tout le début de saison de septembre à mi-novembre, je n'avais aucun spectacle de programmé. J'ai réussi à recaler tout le monde. Il y a des semaines où on va se faire 15 jours non-stop en mettant des spectacles également sur le mardi et le lundi et également sur des dimanches", précise Sandrine. La gérante assure que 80 % à 90 % des personnes reviendront au même spectacle à la nouvelle date proposée ou sur un autre spectacle, "c'est là-aussi où on se rend compte qu'il y a vraiment une solidarité et qu'on a un super public". 

Pendant le confinement, Sandrine et son mari ont rejoint la nouvelle association Les Théâtre Privés en Région qui regroupe plus de 70 théâtres privés. Même si elle estime que l'état a bien réagi, elle attend encore l'annulation des charges, "si à partir du mois de septembre, je dois payer toutes mes charges du mois d'avril, on est mort", et des aides pour les patrons, "les salariés sont protégés par le chômage partiel mais nous les gérants on a rien eut". 

À Pouancé, les théâtres à l'arrêt...

Les petits théâtres ruraux souffrent également. À Pouancé, Le Petit Théâtre et le théâtre de La Chaise Rouge (lieu de l'Herberie) gérés par la Compagnie Cosnet sont à l'arrêt depuis le 13 mars. La réouverture est là aussi envisagée que pour septembre. Cinq mois et demi de fermeture et donc une perte importante pour la Compagnie, aucune rentrée d'argent pour Le Petit Théâtre et à La Chaise Rouge, une trentaine de spectacles ont été annulés, "dont en plus une activité de six mariages qui ont été supprimés donc économiquement c'est énorme pour nous. On est très lié entre spectacle et repas-spectacle [...] ça fait un peu chier pour être clair", lâche Patrick Cosnet, l'un des fondateurs de La Chaise Rouge. 

Patrick Cosnet - La Chaise Rouge

Cet été, la Compagnie Cosnet prévoit, pour relancer l'activité de La Chaise Rouge, des vendredi sous forme de cabarets en extérieur avec des spectacles et des repas, "on respectera le protocole sanitaire, cet été ça sera chaud à La Chaise Rouge". 

... les compagnies aussi

Au-delà, de l'activité des théâtres, la compagnie a dû elle aussi arrêter sa programmation. Plus de 60 spectacles d'annulés, des animations qui n'ont pas pu se faire, en tout, l'équipe estime l'arrêt de ses activités à 80 000 euros de perte sur la période mars-août par rapport à 2019. L'Auberge, lieu incontournable de l'Herberie, parle de 35 000 euros de perte. 

La Chaise Rouge.JPG (124 KB)©Alexis Vellayoudom

Parmi les événements annulés, Fermes en Scène, avec 17 dates d'annulées. Chaque année, la Compagnie Cosnet se rendait dans des fermes du Maine-et-Loire et des départements voisins, accueillis par les éléveurs, pour proposer du théâtre sur une journée et mettre en avant la ferme et les produits locaux. La première date était prévue le 9 mai, "pour l'instant toutes les dates sont annulées jusqu'au mois de juillet. On devrait reprendre à partir du 25 août [...] c'était compliqué parce que on a quand même la moitié des spectacles qui était prévue sur mai-juin sans savoir qu'elles vont être les mesures à prendre, si il faut distancier les gens, c'était trop d'inconnus pour les agriculteurs", explique Marie Auffrais, chargée de production pour la Compagnie Cosnet. 

Marie Auffrais - Fermes en Scène

Toutes les dates qui n'ont pas pu avoir lieu sont reportées à l'été prochain. En attendant, cet été la compagnie propose des ateliers pédagogiques pour les élèves et les plus de 60 ans pour réaliser des tournages.