Toujours confinée, la culture a le blues

Actualités Maine et Loire 

"C'est toujours la culture qu'on masque encore plus longtemps", dit un comédien pouancéen. Le secteur vit mal la fermeture des salles de spectacles et de cinéma malgré le déconfinement. Moralement, mais aussi financièrement.

OXYGENE RADIO
A Laval, le 6PAR4 ne rouvrira pas avant le 7 janvier prochain.
Crédit: Google Maps

17 décembre 2020 à 15h23 - Modifié : 18 décembre 2020 à 15h54 par Coralie Juret

Le moral est en berne parmi les équipes du 6PAR4 de Laval, les jeunes comédiens dépriment un peu à la Chaise Rouge de Pouancé...


Dans ce lieu de cultureS, au pluriel, où l'on trouve une ferme-auberge, un centre équestre et une salle de théatre, la Compagnie Cosnet a dû annuler plus de 90 spectacles depuis mars. Les autres activités, très liées aussi sont impactées. À la tête d'une quinzaine d'artistes, Patrick Cosnet se demande "comment ça va tenir" l'année prochaine.



Écouter le podcast



La Compagnie Cosnet devait organiser un festival jeune public en novembre avec la Ville d'Ombrée d'Anjou. Les artistes ont été payés mais les spectacles annulés, une perte aussi pour la collectivité.


Des concerts à perte, avec des artistes émergents... Le 6PAR4 s'y prépare pour sa réouverture, en accord avec sa politique. La scène lavalloise réinvestira une partie de ses fonds propres pour proposer "un programme encore plus dense", car avec 50 concerts annulés, elle a perdu 90% de son chiffre d'affaires. Yann Bieuzent peut compter sur le soutien des collectivités, mais la situation de certains prestataires l'inquiète.



Écouter le podcast



Des entreprises sans qui l'organisation de concerts sera "très complexe", conclut le directeur du 6PAR4.