Mayenne

Tour de France. Madiot : "Les Alpes vont être le bouquet final"

23 juillet 2019 à 11h04 Par Coralie Juret
Marc Madiot, manager général de Groupama-FDJ sur le Tour de France 2015
Crédit photo : CC Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

Le manager de l'équipe mayennaise Groupama-FDJ sait qu'il faudra être au rdv. Son leader Thibaut Pinot est 4e au classement général, à 15 secondes seulement du 2e Geraint Thomas.

Après une journée de repos, les coureurs du Tour de France se remettent en selle aujourd'hui pour une étape de plaine autour de Nîmes. La dernière de plat avant la montagne, alors que le leader de Groupama-FDJ est remonté à la 4e place du classement général grâce à une victoire au Tourmalet samedi et une 2e place au Prat d'Albis lundi.

Le coureur de l'équipe mayennaise est à 1'50 du maillot jaune Alaphilippe, et à 15 secondes seulement de son dauphin, Geraint Thomas. Son manager renazéen Marc Madiot n'a fixé aucun objectif à Thibaut Pinot. Cette dernière semaine, le Mayennais l'aborde "avec tranquillité et sérénité".

"On ne parle plus, on agit"

"On fait les étapes les unes après les autres, on verra bien où ça nous mène et où ça se termine", répond prudemment Marc Madiot. "Y'a rien de fait, ni dans un sens ni dans l'autre". Le manager se dit tout de même "satisfait de l'évolution de Pinot et du travail de l'équipe", "on ne doute pas que ça va continuer comme ça jusqu'à la fin"

Cette semaine, il faudra aussi composer avec la chaleur : "c'est valable pour tout le monde", relativise le manager de Groupama-FDJ. "On les ravitaille en boissons et en eau, plus et plus souvent sur chaque étape, c'est tout". Les coureurs ont aussi des pains de glace sur eux.

Jeudi, on attend 40° au plus chaud de l'après-midi en Savoie. Les coureurs devront parcourir 208 km entre Embrun et Valloire, monter deux cols de 1e et 3e catégories et deux autres, hors catégorie. "Les Alpes, ça va être le bouquet final" assure Marc Madiot, "c'est forcément là que ça va se jouer".