Vaccination contre la COVID-19 : pourquoi n'y a-t-il déjà plus de place ?

Actualités Maine et Loire 

Ouverts ce lundi 18 janvier aux plus vulnérables en population générale, les centres de vaccination sont déjà complets. Ils doivent composer avec des doses qui arrivent au compte-gouttes, et pas en quantité espérée.

OXYGENE RADIO
Crédit: CJ

19 janvier 2021 à 11h44 - Modifié : 19 janvier 2021 à 14h42 par Coralie Juret

Des centres de vaccination déjà complets... à Segré, tous les rendez-vous jusqu'au 14 février ont été pris en seulement deux jours ! Le seul centre de l'Anjou Bleu ne propose plus aucune date, tous les créneaux destinés aux plus de 75 ans et personnes atteintes de maladies graves ont été pris d'assaut. 


24 chanceux ont reçu leur première injection hier après-midi au parc des expositions, en présence du préfet, Pierre Ory. Notre reportage.



Écouter le reportage au centre de vaccination de Segré-en-Anjou Bleu



vaccination Covid Segré habitante Ste Gemmes_18 01 21_CJ.jpg (61 KB)



Comme cela existe en Mayenne, le Département de Maine-et-Loire et la Préfecture vont ouvrir une plateforme téléphonique aujourd'hui ou demain au 02 41 81 82 22 pour aider les gens à prendre rendez-vous sur Doctolib.


Pour le moment, le Conseil départemental de la Mayenne arrête de son côté la prise de rendez-vous et ferme sa plateforme téléphonique à 18h chaque jour, dès ce soir. Le 02 43 53 53 00 reste joignable pour répondre aux interrogations.



"On va devoir gérer de la file d'attente"



Alors pourquoi les centres de vaccination sont-ils déjà saturés ? Explications du préfet du Maine-et-Loire Pierre Ory hier à Segré.



Pierre Ory, préfet de Maine-et-Loire



vaccination Covid Segré Coquereau Granier Monnier Ory Audrey Moreau_18 01 21_CJ.jpg (83 KB)Le Préfet Pierre Ory (ici à gauche) et la déléguée territoriale de l'ARS Isabelle Monnier (au centre) ont visité le centre de vaccination de Segré-en-Anjou Bleu en présence des élus et de la directrice du parc expo.



Le préfet Ory qui demande de prévenir si l’on ne peut pas honorer son rendez-vous de vaccination, pour réattribuer le créneau et ne pas perdre de dose. Le Ministre de la Santé Olivier Véran annonce que les gens dans l’attente pourront laisser leurs coordonnées et être recontactées quand des créneaux seront disponibles.


Et le gouvernement va mettre en ligne le nombre de doses par centre pour répondre aux critiques des élus locaux, comme en Mayenne.