Vendée Globe : à peine parti, Fabrice Amedeo rentre au port

Actualités Maine et Loire 

9 novembre 2020 à 11h57 - Modifié : 9 novembre 2020 à 12h00 par Coralie Juret

Premier fait de course ce lundi matin : le skipper segréen de Newrest-Art et Fenêtres s'est résigné à faire demi-tour, quelques heures après le départ de son deuxième tour du monde à la voile en solitaire.

OXYGENE RADIO
Fabrice Amedeo a remonté le chenal des Sables d'Olonne en sens inverse après son départ hier en débu
Crédit: Olivier Blanchet/Alea

C'est une malédiction. Quelques heures seulement après son départ de Port Olonna, Fabrice Amedeo a fait demi-tour la nuit dernière pour réparer une avarie sur son hook de voile d’avant qui l’empêche d’affaler son gennaker.

C'est le même problème qui, il y a quatre ans lors de sa première participation, l'avait contraint à monter en tête de mât au beau milieu du Pacifique... Une option que le Segréen n'a pas jugé raisonnable dans un golfe de Gascogne agité, il a donc choisi de rejoindre les Sables d'Olonne pour bénéficier de l'aide de son équipe technique, possible encore quelques jours après le départ donné hier.

"L’escale risque d’être un peu longue car il y a des dégâts en tête de mât", explique le skipper de Newrest-Art et fenêtres, "un peu abattu mais pas vaincu". "Je suis confiant sur le fait que je vais repartir. Après, je suis échaudé : démarrer un Vendée Globe comme ça, ça met un coup au moral. Désormais, je préfère partir dans 10 heures avec un bateau nickel et en totale confiance plutôt que dans deux heures en me disant qu’on est allé trop vite"

Selon la communication de la course, le deuxième départ de Fabrice Amedeo ne serait pas prévu avant ce soir ou demain.