Vendée Globe : un "rêve" pour le skipper du bateau mayennais

Actualités Mayenne 

A 34 ans, Maxime Sorel n'imaginait pas le réaliser si tôt : prendre le départ de l'Everest des mers, le Vendée Globe. Il représentera V&B, la Mayenne et Vaincre la mucoviscidose autour du monde pendant trois mois.

OXYGENE RADIO
Crédit: Jean-Marie Liot / Team V and B-Mayenne

9 novembre 2020 à 15h59 - Modifié : 9 novembre 2020 à 16h41 par Coralie Juret

Il embarque un département entier et des centaines de franchisés autour du monde... la Mayenne a pris le départ du Vendée Globe dimanche sur le bateau V and B-Mayenne de Maxime Sorel. Et c'est un peu la pression pour le jeune skipper malouin.



Écouter le podcast



"Ce qu'on prépare, c'est quasiment plus dur que d'envoyer quelqu'un sur la lune"



Sur les réseaux sociaux, Maxime Sorel partage les derniers préparatifs et le grand départ. La gorge serrée, il a franchi la ligne de départ hier en début d'après-midi. Grosse émotion pour ce rêve qui se réalise déjà, le travail de toute une équipe. Etre au départ de ce premier Vendée Globe est déjà une victoire explique le Malouin.



Écouter le podcast



Un rêve et de l'adrénaline face aux dangers que recèlent les mers du Sud... pendant plus de deux mois, le bizut de la catégorie Imoca tentera de boucler ce Vendée Globe sur l'un des monocoques les plus rapides du monde, pour le brasseur castrogontérien V and B, le Département de la Mayenne, et l'association Vaincre la Mucoviscidose.



Un message d'espoir pour les muco



Son dragon lui donne des ailes : le skipper du bateau mayennais est 2e au pointage de 17h. Un animal légendaire chargé de sens pour le parrain de Vaincre la mucoviscidose.



Écouter le podcast



Vous pouvez découvrir la légende de ce dragon libéré des grottes de Saulges sur les chaines Youtube de V and B et de Maxime Sorel, les deux sponsors principaux lui ont fait une large place sur les voiles. Son souffle pousse pour l'instant VandB-Mayenne en haut du classement, 24h après le départ.





On peut suivre sa course sur les réseaux sociaux et le site du Vendée Globe avec des vidéos, des photos et des récits du bord. L'objectif pour Maxime c'est d'abord de terminer ce premier tour du monde à la voile en solitaire, sans assistance et sans escale.


Les Mayennais pourront tenter de le battre dans une course privée avec le code DRAGON sur Virtual Regatta... sans tricher car Maxime Sorel n'est pas équipé des options de dernière génération !