Y aura-t-il du public aux Trois Glorieuses en septembre à Craon ?

Actualités Mayenne 

La préfecture de la Mayenne a demandé le report à mardi de la prévente des entrées du dimanche 6 septembre qui devait démarrer demain.

OXYGENE RADIO
Le président des Courses Hugues Crosnier veut donner les garanties nécessaires à la préfecture pour
Crédit: CJ

27 août 2020 à 13h51 - Modifié : 27 août 2020 à 13h58 par Coralie Juret

La Société des Courses mise tout sur son événement phare. Elle a fait courir une cinquième réunion à huis clos dimanche, ce qui fragilise sérieusement son budget. Son président veut donner toutes les garanties à la préfecture pour montrer qu'il peut rouvrir et accueillir 5000 personnes en toute sécurité les 5, 6 et 7 septembre sur l’hippodrome de la Touche pour les Trois Glorieuses. 



Identification et prévente



Il doit transmettre un cahier des charges sur les conditions d’accueil du public le dimanche, journée qui accueille habituellement 15.000 à 20.000 personnes. Hugues Crosnier se veut optimiste : “la capacité d'accueil de l'hippodrome de Craon est de 30000. Aujourd'hui par rapport au cahier des charges, on ne pourrait ouvrir l'hippodrome qu’avec un maximum de 5000 spectateurs, ce qui fait un sixième de sa capacité d'accueil. Donc la distanciation sur l'hippodrome est facile à respecter”. Avec des mesures d’identification pour éviter le brassage : “notre objectif, c'est de pouvoir séparer l'hippodrome en trois secteurs en identifiant les gens en rentrant sur l'hippodrome pour qu'ils aient un bracelet de couleur, pour qu'on sache dans quel secteur ils sont et éviter toute éventuelle contamination”.



Écouter le podcast



Dans cette optique le Village du Trophée Vert a été annulé et la société des Courses prévoit la fermeture des guichets. Les places seront en prévente pour le dimanche. Sur demande du préfet, l’ouverture de la billetterie a été différée à mardi. 



12 € au lieu de 6 €



La jauge sera quoi qu’il arrive réduite, la Société des Courses a donc décidé d’augmenter le prix de l’entrée dimanche 6 septembre. Après cinq réunions à huis clos, cela permettrait d'alléger un peu le déficit de la Société des Courses plaide son président, Hugues Crosnier.


“Un week-end comme les Trois Glorieuses, c'est ce qui permet à la Société des courses de Craon d’engranger suffisamment d'argent pour lui permettre de vivre. Le fait de l'impacter à ouverture de 5000 spectateurs, qui habituellement accueille un grand dimanche entre 15.000 et 20.000, où nous avons entre 6.000 et 8.000 entrées à 6 €, il y aurait un impact financier... j'ose même pas l'imaginer parce que ça mettrait la société des courses de Craon dans une très grande complexité financière”.





Écouter le podcast



Jusqu’à présent 90 % des partenaires et les sociétaires se sont montrés fidèles, soulignent les membres du bureau, reconnaissants. Ils espèrent une réponse dans la journée de lundi, et un scénario favorable pour le week-end suivant.