Ombrée d'Anjou. Le cuisinier de l'Auberge de la Chaise rouge se lance un nouveau défi

Maine et Loire 

Pierre Cordier veut se recentrer sur sa vie de famille. Il se lance dans une nouvelle activité de traiteur et cuisinier sur les marchés, Le Coin des saveurs.

Pierre Cordier - Le Coin des saveurs_20 08 21_AVC
Pierre Cordier proposera sa cuisine sur les marchés
Crédit: Alexis Vellayoudom

26 août 2021 à 11h34 par Alexis Vellayoudom

C'est désormais dans son camion et sur les marchés que vous le retrouverez. Pierre Cordier laisse son tablier de l'Auberge de la Chaise rouge. Après le confinement, le chef de 38 ans a décidé de se lancer un nouveau défi en se lançant dans une activité de traiteur/cuisinier Le Coin des saveurs

 

"J'ai compris qu'il n'y avait pas que le boulot"

 

Il aura fallu un confinement, une fermeture du restaurant de plusieurs mois et une réflexion sur sa vie de famille et professionnelle pour décider Pierre à sauter le pas : "j'ai compris qu'il n'y avait pas que le boulot. J'ai voulu concilier mon métier qui est ma passion, mais en même temps ma vie de famille. J'ai eu mes week-ends pendant toute cette période et j'y ai pris goût. Et j'ai cherché une activité qui m'aide à concilier tout ça".

 

Le Coin des Saveurs, la nouvelle activité de Pierre Cordier
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Le chef a quitté officiellement l'Auberge de la Chaise Rouge en octobre 2020 pour se lancer dans une activité de traiteur/cuisinier sur les marchés : "je serai en production les lundis, mardis et mercredi à la Maison Commune de Loisirs où je paye un bail. Puis les gens pourront me retrouver sur les marchés de Pouancé le jeudi, Sainte-Gemmes d'Andigné le vendredi soir et j'aimerais bien faire celui de Lafayette à Angers le samedi matin". 

 

Pierre Cordier veut concilier vie de famille et professionnelle
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Le chef proposera une cuisine traditionnelle et d'ailleurs, "je propose un menu unique chaque semaine. Je le fais avec des produits locaux et de petits producteurs. En bio pour la viande et les légumes et toujours avec une éthique pour chaque produit", explique le chef. Par exemple, les crevettes, Pierre se fournira chez un éleveur du Marais Poitevin : "il n'y a pas que le Bio, il faut aussi penser à l'empreinte carbone. Je veux savoir d'où vient chaque produit". Pour profiter de sa cuisine, il faudra s'inscrire par mail pour recevoir les menus et commander, "les gens viendront ensuite retirer sur le marché. Après, s'il y a des commandes particulières, on peut voir ça en direct", précise Pierre. Le chef espère atteindre les 200 menus par semaine. 

 

Il recherche un apprenti

 

Pour son activité, le chef s'est équipé d'un camion remorque frigo. Pierre Cordier souhaite aussi investir dans une cellule de refroidissement. Les barquettes seront réalisées par les travailleurs de l'ESAT de Noyant-la-Gravoyère. Il envisage aussi d'ouvrir un point de vente à Pouancé, rue Saint-Aubin.

 

Pierre Cordier - Coin des saveurs_20 08 21_AVC
Pierre Cordier veut se fournir chez des producteurs locaux
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Pierre va se lancer dans un CAP pâtisserie, il est aussi à la recherche d'un apprenti cuisinier ou pâtisserie puisqu'Alou, qui a obtenu son CAP avec brio, s'en va pour Pornic où il travaillera au restaurant Le 21. Les personnes intéressées peuvent le contacter via l'adresse pierrecordiercuisinier@gmail.com.  

 

 

Infos pratiques : 

Menu unique :

-Entrée/Plat/Dessert à 16 euros

-Plat/Dessert à 12 euros

Pour s'informer sur les menus et commander, c'est à l'adresse pierrecordiercuisinier@gmail.com ou sur sa page facebook