Pouancéen. Huit enquêteurs passent chez les habitants pour expliquer le changement dans la collecte des ordures ménagères

Maine et Loire

En janvier 2023, le Pouancéen passera de la taxe sur les ordures ménagères (TEOM) à la redevance incitative (REOM). Pour préparer ce changement, huit enquêteurs vont rendre visite aux 4 800 foyers concernés.

Rom Pouancéen Déchet_03 06 22_AVC
Les 8 enquêteurs (à gauche) passeront dans les logements du 7 juin au 15 juillet
Crédit: Alexis Vellayoudom

8 juin 2022 à 16h43 - Modifié : 9 juin 2022 à 11h59 par Alexis Vellayoudom

Dans le Pouancéen, Anjou Bleu Communauté prépare le passage à la redevance incitative sur les ordures ménagères (REOM). Depuis le mardi 7 juin, huit enquêteurs sillonnent les communes d'Armaillé, Bourg-l'Évêque, Bouillé-Ménard, Ombrée d'Anjou et Carbay pour expliquer aux habitants et faire le point sur les foyers. 

 

Que change le passage de la taxe à la redevance ? 

 

À partir de janvier 2023, plus de taxe d'enlèvement des ordures (TEOM), les habitants du Pouancéen passent, comme leurs voisins du Segréen et du Candéen, à la redevance incitative, dans un souci d'harmonisation du territoire. Plus besoin de payer au moment de votre taxe foncière, désormais chaque logement recevra sa facture deux fois par an.

 

Sarah Gallard explique le passage de la taxe à la redevance
Crédit: Alexis Vellayoudom

En clair, il faudra choisir un abonnement en fonction du nombre de levées souhaitées à l'année. "On a une part fixe qui comprend un certain nombre de levées dans l'année. Puis ensuite, si l'usager dépasse ce nombre de levées, il paye un montant supplémentaire par levée supplémentaire", explique Sarah Gallard, responsable du service Gestion des déchets à Anjou Bleu Communauté. En revanche, Anjou Bleu Communauté ne prévoit par de remise financière pour les familles qui feraient moins de levées que leur abonnement. 

 

Bien choisir la taille de son bac

 

Pour expliquer ce changement et remettre à jour les informations de chaque foyer, huit enquêteurs passeront dans les 4 800 foyers concernés jusqu'au 15 juillet, "pour remettre à jour les coordonnées pour le service gestion des déchets et réadapter la taille du bac d'ordures ménagères. Puisque la composition de certains foyers a pu changer et la taille de bac n'est pas forcément adapter à ce qui devrait être", précise Sarah Gallard. Ces personnes formées passeront du lundi au vendredi entre 11h et 14h40 puis 15h30 à 20h. Et le samedi de 10h à 13h. 

Que viennent faire ces enquêteurs ?
Crédit: Alexis Vellayoudom

Des bacs de 80 L, 140 L, 240 L et 360 L sont disponibles, mais bien choisir sa taille de bac permettra d'économiser de l'argent : "une famille de 4 personnes, la dotation théorique, c'est un bac de 140 L. Par contre, si c'est une famille qui produit peu de déchets parce qu'elle a déjà un comportement vertueux, elle pourra prendre un bac de 80 L", précise la responsable du service déchets d'ABC. Si le bac n'est plus adapté, il pourra être changé gratuitement au 2ème semestre. 

La grille tarifaire 2023 sera définie en décembre prochain.