Les Pays de la Loire et le reste de la France reconfinés pour au moins 4 semaines

Covid-19 Maine et Loire Mayenne 

Hier soir le président de la République Emmanuel Macron a annoncé étendre les restrictions valables pour 19 départements à l'ensemble du territoire métropolitain. Le point sur ce qui change chez nous.

Un commerce fermé à Segré-en-Anjou Bleu en novembre 2020.
Un commerce fermé à Segré-en-Anjou Bleu en novembre 2020.
Crédit: CJ

1er avril 2021 à 8h59 - Modifié : 1er avril 2021 à 10h57 par Coralie Juret

Couvre-feu ou "confinement aéré" locaux, les mesures de freinage actuelles ne sont plus suffisantes pour contenir l'épidémie et prendre en charge les malades à l'hôpital. La France métropolitaine bascule donc sous un nouveau confinement d'un troisième genre à compter de samedi, 19h.


Ce qui change


Les crèches et écoles primaires ferment pour trois semaines à compter de lundi, avec une semaine de classe en distanciel et deux semaines de vacances du 12 au 25 avril, toutes zones confondues. Même régime pour les établissements secondaires qui reprendront la semaine du 26 avril en distanciel, puis à partir du 3 mai "avec des jauges adaptées".

Les parents qui devront garder leurs enfants, qui ne peuvent pas télétravailler auront le droit au chômage partiel. Le télétravail doit de manière générale être privilégié.

Les déplacements sont autorisés sans limite dans un rayon de 10 km autour du domicile sans attestation, à condition de pouvoir fournir un justificatif de domicile. En dehors de ce périmètre, seuls les déplacements dérogatoires sont autorisés avec attestation : professionnels ou enseignement, familiaux impérieux dont les déménagements, santé, droit ou justice, besoins des animaux de compagnie, transfert ou transit dans le cadre des déplacements de longue distance.

Le nombre de lits de réanimation va passer de 7665 à plus 10 000 et le Président a promis "des renforts supplémentaires" dans ces services.

La vaccination sera élargie aux plus de 60 ans le 16 avril, aux plus de 50 ans mi-juin et tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés "d'ici à la fin de l'été". Huit millions de doses d'un quatrième vaccin, celui de Johnson&Johnson doivent être livrées d'ici fin juin. Les plus de 75 ans qui n'ont pas encore été vaccinés seront appelés par l'Assurance Maladie dans les prochains jours.


Ce qui est interdit


Les déplacements interrégionaux sur l'ensemble du territoire. Ceux qui souhaitent changer de région pour s'isoler pourront toutefois le faire ce week-end, avant lundi 19h. Les déplacements sont interdits sauf motif dérogatoire à plus de 10 km du domicile.

La vente de prêt à porter, chaussures, jouets et décoration dans les supermarchés de plus de 400 m² en raison de la fermeture des commerces vendant ces articles. Les commerces fermés peuvent bénéficier du fonds de solidarité, 11 milliards d'euros d'aide par mois seront débloqués pour les 150 000 établissements concernés. La vente à emporter et livraison à domicile reste toutefois autorisées. Les surfaces de vente de plus de 10 000 m² seront fermées.

La consommation d'alcool sera interdite sur l'espace public et l'accès à certains sites pourraient l'être sur arrêté préfectoral. Les rassemblements de plus de 6 personnes restent interdits. Adieu donc, le banquet et l'agneau de Pâques, la chasse aux œufs entre cousins ce week-end ou les sorties entre amis en extérieur.


Une reprise progressive mi-mai ?


Le Président Macron a évoqué la perspective d'une réouverture progressive "avec des règles strictes". "Nous allons bâtir entre la mi-mai et le début l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants". Une réouverture possible à condition d'une mobilisation de tous ce mois-ci.