Réforme des retraites : le Conseil constitutionnel valide, grosse déception pour les syndicats

Maine et LoireMayenne

La réforme des retraites ne sera pas annulée ou vidée de sa substance. Ce vendredi 14 avril, les Sages ont validé le texte et rejeté le Référendum d'initiative partagé, au grand dam des syndicats, abattus mais pas défaits.

14 avril 2023 à 19h25 par Coralie Juret

Rassemblement Segré sous pref reforme retraites_14 04 23_CJ
Une cinquantaine de manifestants s'est rassemblée devant la sous-préfecture de Segré ce 14 avril.
Crédit : CJ

Les Français partiront bien à la retraite à 64 ans. Saisi par plusieurs syndicats, le Conseil constitutionnel a validé ce vendredi 14 avril l'essentiel de la contestée réforme des retraites, et notamment le report de l'âge de départ. 

Les Sages ont aussi rejeté le projet de RIP, le Référendum d'initiative partagée porté par la gauche. Six mesures ont toutefois été retoquées comme l'index seniors et le CDI seniors. Des parlementaires ont déposé un deuxième texte pour un RIP, sur lequel le Conseil constitutionnel se penchera le 3 mai.

Dans la région, plusieurs rassemblements étaient organisés en marge de cette décision : 200 personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce vendredi devant la préfecture de Laval, une cinquantaine de manifestants a perturbé la circulation devant la sous-préfecture de Segré à partir de 18h. Malgré l'abattement général, les syndicats ont promis de ne rien lâcher face à "ce gouvernement qui se fout de la gueule de son peuple". Ils appellent à une mobilisation massive lundi 1e mai pour continuer la lutte.

Reportage complet dans le journal Oxygène lundi midi...