Renaissance d'une presse à fendre à la Mine Bleue de Noyant-la-Gravoyère

Maine et Loire 

Sollicitée par les Passionnés du Bois, la Mine Bleue a fait restaurer une presse à fendre l'ardoise qui est actuellement en exposition.

Renaissance d'une presse à fendre à la Mine Bleue de Noyant
Démonstration d'une presse à fendre qui taille l'ardoise
Crédit: Ode Sauvé

25 juin 2021 à 8h07 par Ode Sauvé

À Noyant-la-Gravoyère, la Mine Bleue a fait appel aux Passionnés du Bois, Daniel Lamy et Didier Hamard pour restaurer une ancienne presse à fendre

Bénédicte Flamand la directrice de la Mine Bleue, nous a expliqué comment fonctionnait cet outil. À l'époque les mineurs fendaient l'ardoise en la tenant entre leurs jambes. C'est lorsque les femmes ont dû remplacer les hommes partis à la guerre en 14-18, que cette machine qui permettait de tenir le bloc et de le fendre plus facilement a été inventée. La presse à fendre a continué à être utilisée pour un meilleur rendement. 

La Mine Bleue propose une découverte inédite à 126 mètres sous terre, où l'on découvre l'histoire des mines et de l'ardoise. Pour Bénédicte Flamand, il était important de rénover cet outil : "Chez nous la presse à fendre est un outil qui est indispensable car il sert à la démonstration de fente d'ardoise à l'ancienne qu'on propose à nos visiteurs (...) On leur montre les gestes et les outils de l'époque". 

Renaissance d'une presse à fendre à la Mine Bleue de Noyant

Cette nouvelle presse à fendre ne sert pas encore pour les démonstrations, elle est laissée en exposition pour la conserver en état. La rénovation a duré environ 125H, les deux bénévoles du Passionnés du Bois ont utilisé des pièces d'origines la presse à fendre en utilisant des pièces d'origines et en s'aidant d'anciennes photos.

La Mine Bleue prévoit sûrement de restaurer d'autres outils, après celle de la presse à fendre l'ardoise.