Segré-en-Anjou-Bleu. Une bibliothèque géante grâce à la mise en réseau

Maine et Loire 

Depuis 2 ans, Segré-en-Anjou-Bleu met en réseau ses bibliothèques et ses points lecture. Un ensemble de 25 000 ouvrages à commander sur l'intranet et livré dans votre bibliothèque.

Bibliothèque St Martin du Bois_30 04 21_AVC
Les livres du point lecture de Saint-Martin-du-Bois seront informatisés cet été
Crédit: Alexis Vellayoudom

11 mai 2021 à 10h31 - Modifié : 11 mai 2021 à 17h21 par Alexis Vellayoudom

Une bibliothèque géante ! C'est ce que sont devenues les bibliothèques de Segré-en-Anjou-Bleu. Depuis 2 ans, la mairie a lancé la mise en réseau de ses bibliothèques et de ses points lecture. Aujourd'hui, si vous habitez Segré-en-Anjou-Bleu et que vous avez votre carte (elle est gratuite), vous pouvez commander, via l'intranet, des DVD, CD et des livres de Châtelais, Aviré, Le Bourg d'Iré, L'Hôtellerie de Flée, Marans, Montguillon et Segré "si un lecteur de Saint-Martin-du-Bois repère un livre à Marans ou à Segré ou à Montguillon, il y a un système de navette qui fera que le livre pourra être amené dans la bibliothèque où il est adhérent", décrit Gaël Apparailly, en charge de la mise en réseau de la bibliothèque de Segré.

Colette Roman sur la mise en réseau des bibliothèques de Segré-en-Anjou-Bleu
Crédit: Alexis Vellayoudom

Il reste encore à informatiser et couvrir les livres de Saint-Martin-du-Bois courant l'été pour que la mise en réseau soit complète dès septembre explique Colette Roman, adjointe à la culture à Segré-en-Anjou-Bleu : "on est arrivé à 90 % de l'informatisation sur l'ensemble de Segré-en-Anjou-Bleu".

En tout, ce sont 25 000 ouvrages qui seront consultables sur la commune nouvelle.


Un besoin de bénévoles


Parmi les autres projets, la transformation de l'espace à Marans et la création d'une bibliothèque dans la future école de Noyant-la-Gravoyère prévue pour, "on a aussi rééquipé certains espaces", complète Colette Roman. Le budget d'acquisition d'ouvrage va aussi augmenter en passant de 1,40 euros par habitant à 1,75 euros par habitant.

Comment fonctionne la mise en réseau des bibliothèques de Segré-en-Anjou-Bleu
Crédit: Alexis Vellayoudom

Aujourd'hui, la ville compte 100 bénévoles, mais elle en aimerait davantage pour ouvrir plus longtemps les points lecture souligne Gaël Apparailly : "on aimerait ouvrir 4 heures par semaine pour tout le monde au lieu de 2 heures aujourd'hui". Un développement qui inquiète certains bénévoles de Saint-Martin-du-Bois, "les gens ne viennent plus. On est présent à la bibliothèque, mais on voit peu de monde", témoigne une bénévole.

Des bénévoles, âgées (98 % sont des femmes), qui s'inquiètent aussi de l'informatisation, "on formera les bénévoles au réseau intranet", rassure Colette Roman. Les bénévoles seront sollicités en juin pour s'approprier le logiciel