Segré. L'usine Innov'ia débutera sa production en janvier 2023

Maine et Loire

18 mai 2022 à 15h08 par Alexis Vellayoudom

Sur le site de Segré, Innov'ia fabriquera des poudres pour l'industrie agro-alimentaire. L'entreprise va recruter 40 personnes et espère doubler son chiffre d'affaires d'ici 2025.

Innov'ia_04 05 22_AVC
Le site de 9 000 m² produira de la poudre pour l'industrie agro-alimentaire
Crédit: Alexis Vellayoudom

Dans la zone Anjou Actiparc de l'Ébaupinière à Segré-en-Anjou-Bleu, c'est un bâtiment de 9 000 m² qui est en train de sortir de terre. Innov'ia, spécialisé dans la poudre pour l'industrie agro-alimentaire et leader en microencapsulation, va embaucher 40 personnes et compte doubler son chiffre d'affaires avec ce site. 

 

Doubler la production d'ici 2025

 

"Nous n'avons pas de marque, pas de produits, mais vous consommez tous les jours des principes actifs qui sortent de nos usines", s'est présenté Alain Grizeau, président d'Innov'ia. Né en 1989 à La Rochelle, ce centre de recherche et développement pour l'industrie agro-alimentaire s'est très vite spécialisé dans la production d'ingrédients, appelés aussi principe actif, sous forme de poudre destinée à l'alimentation humaine, au bétail, au cosmétique et à la pharmaceutique, "nous sommes en quelques sortes des sous-traitants. On produit 20 Kt d'ingrédients fonctionnels. Sur le site de Segré, nous fabriquerons essentiellement des poudres pour l'alimentation humaine ou le bétail. Pour faire par exemple des viennoiseries industrielles, de la bière, des boissons sucrées ou encore des bonbons", explique Alain Grizeau. 

 

S'installer à Segré, c'est un choix stratégique pour Innov'ia
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Avec un investissement de 35 millions d'euros sur Segré, Innov'ia a bien l'intention de développer son activité, "on est sur la route de nos matières premières. Elles sont fournies par nos 600 clients qui sont européens, mais surtout sur l'Europe du Nord avec en plus une capacité foncière qui nous était très intéressante et qui permet d'assurer le développement d'Innov'ia pour les dix prochaines années. L'ambition, c'est de doubler cette capacité de production qui est à aujourd'hui de 10-12 T à l'aube de 2025 et de pouvoir y implanter trois nouvelles lignes de production", poursuit le président d'Innov'ia. Il espère aussi passer le chiffre d'affaires de 40 millions d'euros à 80 millions d'euros d'ici 2025. 

 

Alain Grizeau - Innov_04 05 22_AVC
Alain Grizeau - Innov_04 05 22_AVC
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

40 postes à pourvoir 

 

Aujourd'hui, 350 employés travaillent pour Innov'ia. Sur Segré, la directrice en ressources humaines, Tiphaine Hareng, lance une campagne de recrutement pour 40 postes : "on peut recruter du tout-venant. On n'attend pas des formations de départ parce qu'on forme intégralement. Il y a des parcours de formation avec une première phase de 385 heures entre théorie et pratique donc c'est assez complet. Évidemment, quand on a des profils de personnes qui connaissent déjà l'agro-alimentaire, c'est du plus".

 

Innov'ia recrute sur 40 postes
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Les profils recherchés sont en logistique, en qualité, en maintenance, mais surtout en production sur des équipes en 3x8, "ils vont conduire des installations. Ils vont faire de grandes recettes de cuisine, ils devront suivre des protocoles pour la fabrication. Ils devront alimenter les installations en matières premières, surveiller les différents paramètres comme la température, l'humidité", précise la DRH. Dès 2025, Innov'ia aimerait doubler le nombre de salariés. La production démarrera en janvier 2023.