Segré. Malgré la crise sanitaire, la Mission Locale a joué son rôle

Maine et Loire 

Les 9 salariés de la Mission Locale du Pays Segréen ont continué d'accompagner les jeunes en décrochage ou qui s'interrogent sur leur avenir. Plus de 300 jeunes ont trouvé un CDD ou de l'intérim.

Mission Locale Segréen_29 04 21_AVC
Les jeunes, qui s'interrogent sur leur avenir, peuvent pousser la porte de la Mission Locale
Crédit: Alexis Vellayoudom

7 mai 2021 à 14h46 - Modifié : 10 mai 2021 à 7h14 par Alexis Vellayoudom

Près de 750 jeunes accompagnés l’année dernière. Malgré la crise sanitaire, la Mission Locale du Pays Segréen n'a pas eu de baisse d'activité. Le lieu d'accueil a fermé lors du premier confinement, mais a toujours continuer sa mission d'accompagnement, même à distance, pour les jeunes de 16 à 25 ans, "qui sont sortis du système scolaire et qui ne sont pas en formation pour leur apporter des solutions pour leur avenir", explique Marie-Ange Fouchereau, présidente de la Mission Locale et maire de Bécon-les-Granits. Ils peuvent venir s'informer sur des formations, des emplois ou simplement trouver une écoute.


Qu'est-ce que la Mission Locale ?
Crédit: Alexis Vellayoudom

Le nombre de premier accueil en témoigne, 319 sont venus pour la première fois cette année, c'est légèrement moins que l'année dernière, "on nous a prédit une explosion des demandes, mais ce n'est pas le cas", explique Franck Edon, le directeur de la Mission Locale du Pays Segréen. Marie-Ange Fouchereau ajoute : "les enseignants ont eu des suivis personnalisés plus poussés pendant cette crise, c'est l'explication qu'on a eu".

 

L'apprentissage en progression


L'année 2020 reste une satisfaction pour les 9 salariés de la structure où 301 jeunes accompagnés ont pu trouver un CDD ou de l'intérim lors de leur passage. C'est légèrement moins que 2019 où 391 avaient trouvé une débouchée, mais l'apprentissage progresse. En revanche, le nombre de jeunes qui obtiennent un CDI est en baisse.

Franck Edon invite les jeunes à venir se renseigner
Crédit: Alexis Vellayoudom

Franck Edon a d'ailleurs un message pour les jeunes du Pays Segréen : "qu'il nous contacte, qu'il prenne son téléphone et puis qu'il prenne un rendez-vous avec un conseiller. On a forcément une réponse, un début de solution à élaborer avec lui. Il y a un ensemble de mesures qui sont mises en œuvre par le Conseil régional des Pays de la Loire, le Gouvernement pour aider les jeunes à traverser cette crise".

Parmi les mesures, le plan 1 jeune 1 solution, "des moyens financiers pour aider la jeunesse à aller vers une situation d'emploi accompagné, des contrats aidés", souligne le directeur de la Mission Locale. Il existe aussi la garantie jeune, "tout se fait en lien avec pôle emploi" souligne Marie-Ange Fouchereau. Pour pousser la porte de la Mission Locale, c'est à l'adresse 6 rue Auguste Rodin à Segré-en-Anjou-Bleu. Il existe aussi des permanences à Candé, Bécon-les-Granits, Le Louroux-Béconnais, Le Lion d'Angers, Pouancé et Châteauneuf-sur-Sarthe.