Segré. Pollution de l'Oudon : "aucun risque pour la consommation humaine", assure l'ARS

Maine et Loire

30 septembre 2022 à 8h28 par Alexis Vellayoudom

Mercredi soir, les autorités ont constaté plusieurs litres d'hydrocarbures dans l'Oudon au niveau de l'écluse de Maingué. Un important dispositif a été déployé. Aucun risque de pollution de l'eau potable selon l'ARS. La pollution a été maîtrisée.

Nyoiseau SBO rivière de contournement continuité écologique_23 11 21_CJ
En amont, l'ancien bras de l'Oudon. En aval, la rivière de contournement réaménagée à Nyoiseau.
Crédit: CJ

La pollution de l'Oudon a été maîtrisée, c'est ce que fait savoir la Préfecture du Maine-et-Loire. Mercredi soir, les autorités ont été alertées d'une pollution au niveau de l'écluse de Maingué, "les premières constatations ont permis de relever la présence d’1 à 5 litres d’hydrocarbures", explique la préfecture. 

Un important dispositif a été déployé avec des boudins absorbants pour contenir la nappe. Un véhicule léger de Segré, deux véhicules d'intervention risques technologiques d'Angers et Saumur et une cellule de dépollution de Cholet ont été dépêchés. 13 sapeurs-pompiers étaient sur les lieux ainsi que la gendarmerie.

Une enquête ouverte

 

Selon l’Agence régional de santé, il n’y a aucun risque de pollution sur l’eau potable et la consommation humaine, "dans la mesure où la production d’eau potable sur Segré-en-Anjou-Bleu est située en amont du viaduc".

Le dispositif de boudins absorbants sera retiré prochainement, mais une enquête est ouverte par la gendarmerie pour identifier la cause de la pollution.