Segré. Un boulanger en colère contre la baguette à 29 centimes de Leclerc

Maine et Loire Mayenne 

14 janvier 2022 à 9h08 - Modifié : 14 janvier 2022 à 9h43 par Alexis Vellayoudom

Pour Mickaël François de la Fournée de Pépé, aucun boulanger ne peut s'aligner sur la baguette à 29 centimes du Groupe Leclerc. Il s'interroge sur cette annonce.

Fournée de Pépé Segré_13 01 22_AVC
Les boulangers ne pourront pas s'aligner sur le tarif de Leclerc
Crédit: Alexis Vellayoudom

Leclerc mène les boulangers à la baguette ! Le groupe va bloquer le prix de sa baguette d'appel à 29 centimes dans ses magasins pendant 4 mois minimum. C'est ce qu'a annoncé Michel-Edouard Leclerc, président du Comité stratégique du Groupe Leclerc, au nom du pouvoir d'achat des Français dans un contexte d'inflation.

 

 

Une mesure qui n'a pas été appréciée par les céréaliers, les meuniers ou encore les boulangers. "Combien de boulangers Leclerc va-t-il tuer avec sa baguette d'appel à 0,29 . Honte à lui au moment où les prix des matières 1ères flambent [...] qui va trinquer pour compenser", a commenté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. L'agriculture de Bouillé-Ménard s'interroge aussi sur la rémunération des boulangers de Leclerc. 

 

 

"Pas du tout certain de la pertinence de l'opération pour les boulangers, les agriculteurs et les clients qui constatent que d'ordinaire, le grand défenseur du pouvoir d'achat, marge à 50% sur un produit du quotidien", commente Philippe Bolo, le député du Segréen. 

 

"29 centimes, c'est hors compétition"

 

Mickaël François ne comprend pas... Le boulanger de la Fournée de Pépé installé à Segré a découvert le pot aux roses comme tous ses confrères, "c'est juste extraordinaire, il y a des grandes surfaces qui disent aider les petits artisans, aider tout le monde, et d'un côté, on vous pond une baguette bloquée à 29 centimes [...] évidemment ça va toucher des clients que nous on avait, c'est normal, tout le monde fait gaffe à son portefeuille. On est en train de nous tuer", s'agace le boulanger.  

Comme un autre boulanger de Segré-en-Anjou-Bleu qui n'a pas voulu s'exprimer, il s'interroge : "l'origine de la farine, j'aimerais bien la connaître. Les petites poudres de perlinpinpin qui mettent dedans pour que ça fasse de bonnes baguettes, j'aimerais bien savoir ce qu'il y a dedans aussi".

 

La baguette à 29 centimes, c'est "hors compétition", s'agace Mickaël François de la Fournée de Pépé
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Selon Mickaël, s'il met sa baguette à 30 centimes, il "ferme la boutique dans 2 mois [...] c'est hors compétition, je ne peux pas m'aligner avec une grande surface qui fait du pain à ce prix-là. Est-ce qu'ils vendent à perte ? Je ne sais pas, je ne suis pas dans leurs comptes".

Une annonce qui intervient alors que les boulangers sont touchés de plein fouet par la pénurie de beurre et l'augmentation des coûts des matières premières.