Séisme en Haïti : "on se sent démuni", raconte une Haïtienne de Sceaux d'Anjou

Maine et Loire 

Martine Fanuel, une Haïtienne installée en Anjou Bleu, a créé une association pour aider des enfants de son pays après le séisme de 2010 en Haïti. Le tremblement de terre survenu samedi aggrave une situation déjà très précaire sur place.

Séisme Haiti 2021_16 08 21_asso J'aide Haiti
Le séisme du 14 août 2021 a principalement touché les villes des Cayes et de Jérémie.
Crédit: association J'aide Haiti

19 août 2021 à 12h53 par Coralie Juret

Haïti a besoin d'aide. Près de 2200 personnes sont mortes dans le tremblement de terre de magnitude 7,2 sur l'échelle de Richter qui a touché le sud de l'île caribéenne samedi, et plus de 300 Haïtiens sont encore portés disparus. Les blessés se comptent en dizaine de millier. 

"Des dégâts sur des dégâts", explique Martine Fanuel, une Haïtienne installée en Anjou Bleu qui a créé l'association J'aide Haïti après le séisme de 2010 à Port au Prince. Les 7 enfants qu'elle accompagne depuis dans leur scolarité ont été paniqués par les secousses.

Martine Fanuel : "les enfants ont revécu le séisme de 2010"
Crédit: Coralie Juret
enfants_16 08 21_asso J'aide Haiti
J'aide Haïti accompagne 7 enfants désormais, dans leur scolarité et leur vie quotidienne.
Crédit: association J'aide Haïti

Depuis la catastrophe, le pays est coupé du monde et la situation économique et sécuritaire s'enfonce davantage... chez elle à Sceaux d'Anjou, Martine Fanuel se sent démunie.

Cela fait 11 ans qu'elle oeuvre mais ce n'est toujours pas assez et les enfants sont toujours dans l'urgence pour survivre.

Martine Fanuel : "je ne vois pas les choses s'améliorer" depuis 2010
Crédit: Coralie Juret

A quelques jours de la rentrée, Martine se demande si les enfants haïtiens pourront faire leur retour en classe en septembre, dans ce pays en état d'urgence humanitaire et désormais frappé par l'ouragan Grace.

J'aide Haïti ne peut pas pour l'instant leur envoyer de colis sur place, mais elle a ouvert une cagnotte mi-juillet pour récolter des fonds via sa page Facebook. L'association organise aussi une soirée concert pour fêter ses 10 ans le 18 septembre à 19h, salle des fêtes de Sceaux d'Anjou, au profit des familles haïtiennes qu'elle soutient. Un stage de percussions est proposé aux 8 ans et plus à partir de 14h.

 

;