Stade lavallois-Angers SCO : déplacement encadré et accès au centre-ville interdit pour les supporters angevins

Maine et LoireMayenneSports

Pour le premier match de la saison en Ligue 2 à Laval, le déplacement des supporters angevins se fera sous escorte policière. Ils ne pourront pas accéder au centre-ville, selon un arrêté de la préfecture de la Mayenne.

Le stade Francis Le Basser va être rénové.
Le stade Francis Le Basser
Crédit: Nicolas Geslin/Oxygène Radio

27 juillet 2023 à 13h42 - Modifié : 27 juillet 2023 à 13h46 par Marie Chevillard

L'ambiance promet d'être belle et chaude ce samedi 5 août au stade Francis le Basser à Laval. Cela fait 8 ans que le Stade lavallois et Angers SCO n'avaient pas disputé ce derby (NDLR : le dernier remonte au 20 février 2015 et une victoire du SCO 2-0) et quoi de mieux que de le jouer en première journée de Ligue 2. Mais les supporters d'Angers ne cachent pas leur déception, comme il est de coutume depuis quelques années, le derby sera strictement encadré. La préfecture de la Mayenne a pris deux arrêtés, l'un pour encadrer le déplacement des supporters angevins, l'autre pour leur interdire l'accès au centre-ville de Laval. 

 

Déplacement sous surveillance

 

Dans son arrêté, la préfecture stipule que les supporters angevins devront avoir pris leur billet, en amont, auprès d'Angers SCO. Pour ceux qui arrivent en bus et mini-bus, ils devront obligatoirement se rassembler à 16h45 à l'aéroport d'Entrammes. Ils seront escortés jusqu'au parking visiteurs, "selon un itinéraire imposé par les forces de l'ordre", précise la préfecture. Les supporters angevins ne pourront pas sortir du parcage visiteurs. Ils seront de nouveau escortés au retour.  

 

Accès au centre-ville interdit

 

Pour éviter les échauffourées, la préfecture de la Mayenne a aussi délimité une zone en centre-ville de Laval qui sera interdit aux supporters angevins de 12h à 23h. Le périmètre englobe le Vieux-Laval, le quartier Crossardière, le  centre-ville et le quartier Bel-Air-Beauregard. 

Agacé, le Kop de la Butte 1992 a écrit sur son compte Twitter : "notre organisation initiale qui prévoyait d'appeler au rassemblement avant le match n'est donc plus possible. Le mot d'ordre ne change pas : tous à Laval !".