Stade lavallois. Diaw refait le coup, Tchokounté prépondérant... Les notes après Rodez

MayenneSports

Djibril Diaw, encore lui, a délivré le Stade lavallois dans les dernières minutes d'une rencontre serrée à Rodez. Les notes des joueurs tango.

27 janvier 2024 à 22h06 par Cyprien Legeay

Djibril Diaw, le héros de la soirée pour le Stade lavallois.
Djibril Diaw, le héros de la soirée pour le Stade lavallois.
Crédit : Nicolas Geslin/Oxygène Radio

SAMASSA (6). Il a capté tranquillement la première frappe de la partie, trop axiale. Puis n'a plus eu grand-chose à faire jusqu'à encaissé un but (67').

VARGAS (6). Il a souvent dédoublé, apporté du surnombre en attaque, mais sans pour autant avoir de la réussite. Impliqué défensivement, il a fini lessivé. Remplacé par GONCALVES (82'), auteur du coup-franc de la gagne.

BAUDRY (6). Il était de retour parmi les titulaires et a fait le job.

TAVARES (6). Il est toujours judicieusement placé pour couper les lignes de passes et contrer les frappes adverses. Un peu lâche au marquage d'Hountondji sur le but (67').

DIAW (8). Impeccable défensivement, c'est offensivement qu'il a brillé. Encore une fois, il a surgi dans les ultimes secondes pour marquer le but de la victoire dans les dernières minutes (90'+6). Un but de la main, non sanctionnée et non-intentionnelle, qui permet à Laval de remonter sur le podium.

CHERNI (5,5). Il a été discret en première période mais est à la retombée d'un centre pour placer une tête dangereuse. Il a été très embêté par l'entrée en jeu de Buades, qui l'a fait souffrir sur son côté gauche.

THOMAS (6,5). Titulaire au milieu, il lui a fallu quelques minutes pour se mettre dans la rencontre. Ensuite, il a écopé derrière, et aurait pu inscrire un but sans une belle parade du portier ruthénois en première mi-temps.

ADEOTI (6). Le capitaine du soir a manqué quelques passes simples en début de partie, mais s'est ensuite rendu disponible entre les lignes, a joué dans les espaces et donné de la profondeur au jeu par moment. Remplacé par SANNA (61').

LABEAU-LASCARY (6,5). Dans la continuité de sa première mi-temps contre le PFC, il a été très remuant et a posé beaucoup de problèmes à Rodez. Il lui manque toujours de la justesse dans le dernier geste, mais ses progrès sont notables. KADILE lui a succédé (72').

BOBICHON (6). Pas en réussite sur ses premiers coups de pied arrêtés, c'est pourtant sur coup-franc qu'il a débloqué la situation même s'il profite de la déviation de Taïbi pour marquer (59'). Toujours un cran en-dessous de ce qu'il est capable de produire, il a été remplacé par BENARD (82').

TCHOKOUNTE (7,5). Beaucoup de ballons donnés en pivot, toujours disponible pour remonter le bloc et à l'origine du premier but en obtenant le coup-franc. Il a encore pesé de tout son poid sur la rencontre. Il est remplacé par TELL (82') qui a remisé le ballon sur Diaw pour le 21-.