Stade lavallois : Elisor et Bobichon déjà sur le pont à Saint-Etienne ?

MayenneSports

5 janvier 2023 à 11h53 - Modifié : 5 janvier 2023 à 11h57 par Cyprien Legeay

Avec les arrivées de Simon Elisor et Antonin Bobichon pour étoffer son secteur offensif, le Stade lavallois va pouvoir mieux envisager la suite. Désormais, les deux joueurs seront-ils prêts pour le déplacement à Saint-Etienne ?

Simon Elisor pourrait déjà être dans le groupe à Saint-Etienne.
Simon Elisor pourrait déjà être dans le groupe à Saint-Etienne.
Crédit: Twitter Simon Elisor

En quelques jours, le Stade lavallois a accéléré son mercato. Après l'attaquant Simon Elisor, en provenance de Seraing, c'est Antonin Bobichon qui va faire le court déplacement entre Angers et Laval. Les deux joueurs, tous deux à des postes offensifs, vont être présenté officiellement à la presse ce vendredi après-midi. 

En manque de compétition, Antonin Bobichon va pouvoir se relancer avec Laval. Il est souvent décrit comme un joué doué techniquement et avec une bonne qualité de passe. À Angers, il n'a participé qu'à 15 minutes de Ligue 1. Un temps de jeu famélique même si on y ajoute les quatre rencontres dépistées avec la réserve scoïste en N2 (360 minutes). Mais le joueur s'est toujours entraîné avec le groupe. Il s'est engagé avec le Stade lavallois pour les six prochains mois + une année.

 

Prêt administrativement, mais sportivement ?

 

De son côté, Simon Elisor avait commencé la saison de Jupiler Pro League avec un statut de titulaire. Sur les quatre premières journées de championnat, il avait été dans le onze de départ trois fois. Ensuite, son temps de jeu a baissé et le joueur s'est contenté de 9 entrées en jeu. Malgré ça, il est quasiment toujours entré en jeu et sa dernière titularisation remonte au 11 novembre. Il est prêté à Laval pour les six prochains mois.

Avec l'envie de se relancer, les deux recrues offensives n'auront que quelques jours pour assimiler le schéma d'Olivier Frapolli et ses principes ainsi que pour retrouver la forme. Assez pour figurer dans le groupe ? C'est encore à voir. Ce qui est certains, c'est que les deux joueurs seront qualifiés pour jouer et à disposition du coach s'il le faut. "D'un point de vue administratif, ce sera réglé, expliquait Laurant Lairy, contacté. C'est ensuite à Olivier (Frapolli) de savoir s'ils sont prêts".

 

Une envie de départ

 

Côté arrivé, le mercato pourrait être bouclé avec l'arrivée de ces deux joueurs. À condition aussi que personne ne fassent le chemin inverse. Or, comme expliqué dans Ouest-France, sans que son identité soit révélée au moins un joueur songerait à changer d'air. Selon nos informations, des joueurs auraient eu des offres de D2 turque. C'est le cas de Kader Nchobi, qui aimerait jouer plus à Laval. L'attaquant a eu la proposition sans pour le moment donner suite. "Il n'y a pas de sujet, il n'y a plus de sujet", a simplement expliqué Laurent Lairy, contacté.