Stade lavallois. Avec sérieux, Laval bat Dieppe et file en 16es de finale de Coupe de France

MayenneSports

Le Stade lavallois s'est largement imposé face à Dieppe en 32es de finale de Coupe de France (4-0). Une prestation qui permet à Laval de se qualifier en 16es de finale pour la première fois depuis 2003.

7 janvier 2024 à 19h50 par Cyprien Legeay

Le Stade lavallois d'Antonin Bobichon a joué à Dieppe en 32e de finale de Coupe de France.
Le Stade lavallois d'Antonin Bobichon a joué à Dieppe en 32e de finale de Coupe de France.
Crédit : Nicolas Geslin/Oxygène Radio

Le Stade lavallois n'a jamais tremblé face à Dieppe, pensionnaire de N3, en 32es de finale de Coupe de France. Dès l'entame de la rencontre, les Tango se sont rendu le match facile en marquant sur leur première occasion. Suite à un bon dédoublement, Jimmy Roye déposait le ballon sur la tête d'Antonin Bobichon qui mettait Laval dans le bon sens (0-18').

Sérieux, le Stade lavallois pouvait compter sur Maxime Hautbois pour veiller comme sur cette frappe de Thomas Skolski (21'), bien repoussée. Sans être génial, mais appliqué, Laval rentrait aux vestiaires avec un but d'avance. Les joueurs d'Olivier Frapolli n'allaient pas tarder à se mettre à l'abri grâce à Junior Kadile qui poussait au fond des filets le centre au cordeau d'Antonin Bobichon (0-2,49').

 

Tchokounté retrouve le chemin des filets

 

Pour plier le match et s'offrir une qualification en 16es de finale, Sam Sanna (0-363') et Malik Tchokounté (0-4, 71') donnaient un peu plus de relief au score. Une réalisation qui n'est pas anodine pour l'avant-centre puisqu'il inscrit son premier but depuis le 7 octobre. Une prestation aboutie qui permet au Stade lavallois de rêver dans cette Coupe de France. Pour la première fois depuis 2003, Laval fait partie des 32 meilleures équipes de cette compétition. A l'époque, Laval avait battu Le Havre avant d'être éliminé par le PSG en 8es.

Tirage au sort des 16es de finale ce lundi soir aux alentours de 19h.