Stade lavallois. Laval renverse Boulogne et reste maître à l'extérieur

Mayenne Sports 

3 décembre 2021 à 21h12 - Modifié : 3 décembre 2021 à 21h17 par Simon Lelièvre

Le Stade lavallois n'en finit plus de gagner à l'extérieur cette saison. Les Tango, pourtant menés, ont remporté un cinquième succès de suite à l'extérieur face à Boulogne-sur-Mer (2-1).

Le Stade lavallois s'est de nouveau imposé loin de ses bases.
Le Stade lavallois s'est de nouveau imposé loin de ses bases.
Crédit: Simon Lelièvre

Dans l'histoire du Stade lavallois, jamais le club n'avait remporté cinq matches de suite loin de ses bases. Les Tango version 2021-2022 l'ont fait ce vendredi soir face à l'US Boulogne. Et pourtant la partie était mal embarquée.

Laval avait encaissé le premier but de la partie. L'ancien avant-centre du Stade lavallois Nsikulu, avait profité d'une erreur de Baldé pour filer au but et remporter son duel face à Sauvage (40'). Avant cela, la plus grosse occasion était l'oeuvre de Durbant quand il avait successivement touché le poteau et la barre en début de la partie (3').

Mais les Mayennais n'ont pas paniqué, même au retour des vestiaires. Alors que les Nordistes connaissaient un gros temps-fort, que la frappe puissante de Noc s'écrasait sur la barre transversale (47'), que les Boulonnais touchaient le poteau droit de Sauvage (53'), les Tango restaient maître de leur football.

 

Durbant puissance dix

 

Et quand ca va mal, Laval possède une arme : Geoffray Durbant. Il ne lui fallait pas trois occasions, à Boulogne. Mis sur orbite par Adéoti, le goleador trompait Pontdemé pour égaliser (59', 1-1). Un but qui concrétisait un temps-fort des Lavallois et qui relançait les débats.

 

Plus incisifs, les Mayennais prenaient le jeu à leur compte et allaient renverser l'USBCO en fin de partie. Maggiotti profitait de la remise et du ménage (de la faute ?) de Da Silva dans la surface pour placer une demi-volée imparable (83', 2-1).

Un but à La Libération qui permettait à Laval de continuer sa très belle série à l’extérieur et de recoller à quatre points du podium du National. Le Stade lavallois est cinquième avec 26 points.