Stade lavallois : Laval s'impose face à Annecy et grimpe sur le podium

Mayenne Sports 

17 janvier 2022 à 23h28 - Modifié : 18 janvier 2022 à 15h01 par Simon Lelièvre

Laval a réalisé l'opération parfaite en s'imposant face à Annecy (1-0) ce lundi soir. Les Tango sont sur le podium du National.

Le Stade lavallois a battu Annecy grâce à un but de Julien Maggiotti.
Le Stade lavallois a battu Annecy grâce à un but de Julien Maggiotti.
Crédit: Simon Lelièvre

Laval a réalisé l'opération parfaite en s'imposant face à Annecy, le deuxième du National. Une victoire sur la plus petite des marges, qui, combinée aux résultats de Bourg-en-Bresse et Villefranche permet de prendre la troisième place.

Le premier acte commençait timidement pour les Lavallois. Les protégés d'Olivier Frapolli avaient du mal à se sortir du pressing et nombreux étaient les ballons à sauter le milieu de terrain sans trouver preneur. C'était sur un des seuls ballons jouables que Geoffray Durbant trouvait l'ouverture mais le portier annécien jaillissait parfaitement dans ses pieds (2'). "J'avais demandé à jouer direct durant les trente premières minutes pour sortir du pressing", indiquait Olivier Frapolli après la rencontre.

 

Une histoire de rouges

 

Peu à peu Laval mettait le nez à la fenêtre et s’organisait sur quelques escarmouches. Il fallait en même temps faire avec l'agressivité des visiteurs qui leur valait plusieurs cartons jaunes (Bosetti, 15' et Kyeremeh, 20'). Ils étaient d'ailleurs mis à l'amende après un tacle dangereux de Kashi sur Durbant avec un carton rouge (36').

Si Laval menait aux points à la pause, le score était resté nul et vierge. Tout allait se débloquer dans le deuxième acte quand Maggiotti coupait le centre de Durbant au second poteau (1-0, 56'). Le milieu offensif délivrait les quelques 3 000 supporters de Le Basser et mettait Laval sur la voie royale.

Laval deuxième du classement

 

Les Tango allaient même être un peu plus aidés quand l'arbitre sortait le rouge à l'encontre Ruque (62'). Pour autant, ils se contentaient de gérer l'avantage acquis et les quelques excursions tentées ne débouchaient sur rien ou pas grand chose. La rencontre basculait de nouveau quand Goncalves rattrapait son adversaire par la manche. Carton rouge. Laval terminait la rencontre à 10 contre 9.

Mais avec un Alexis Sauvage impérial dans sa surface, les Lavallois ne connaissaient même pas de frayeurs. La victoire, point barre. Laval est troisième, ex-aequo, avec 35 points.