Stade lavallois : les chiffres à retenir avant le choc face à Concarneau

Mayenne Sports 

18 avril 2022 à 12h46 - Modifié : 18 avril 2022 à 12h55 par Cyprien Legeay

Avant le duel attendu entre Concarneau et le Stade lavallois, retour en chiffres sur ces deux formations qui luttent pour la montée en Ligue 2.

A l'aller, les Lavallois s'étaient inclinés face à Concarneau.
A l'aller, les Lavallois s'étaient inclinés face à Concarneau.
Crédit: Cyprien Legeay

Le Stade lavallois se déplace ce lundi à Concarneau pour le choc de cette 30e journée de National. Une affiche et surtout une rencontre capitale dans la course à la montée. Leader incontesté, Laval a l’occasion de frapper un grand coup à cinq journées de la fin du championnat. Voici quelques chiffres à retenir avant le match (20h45).

 

8

Comme le nombre de journées passées en tête du championnat pour chacune des deux formations. Concarneau a longtemps trôné sur le championnat, avec une grosse pige entre la 16e et la 23e journée, moment auquel les Tango sont passés devant pour ne plus jamais lâcher leur place. Peu importe le résultat ce lundi, Laval est certain de rester en tête et sera donc l'équipe qui est restée le plus longtemps première cette saison.

 

24

Comme le nombre de journées que Concarneau a passé dans le top 4 cette saison. Personne ne fait mieux, même pas Laval avec 14 jours dans ce quatuor de tête.

 

46

Comme le nombre de buts encaissés par les deux équipes cette saison. 24 pour Laval, 22 pour Concarneau. Ce qui en fait respectivement la deuxième et meilleure défense du National.

 

2

Comme le nombre de mois depuis lequel Concarneau n'a plus gagné. Après un départ tonitruant, les Thoniers accusent le coup et ne se sont plus imposés depuis le 18 février dernier. Les Bretons restent tout de même quatrième au classement et perdent peu avec 6 nuls et 1 défaite depuis ce dernier succès.

 

65

Comme le total de points auquel Olivier Frapolli estime être assuré de monter. Il resterait donc 6 unités à prendre sur les cinq prochaines rencontres pour rejoindre la Ligue 2.