Stade lavallois : les dirigeants à la recherche d'un renfort offensif

MayenneSports

15 septembre 2022 à 13h13 - Modifié : 15 septembre 2022 à 13h14 par Cyprien Legeay

Le Stade lavallois s'est mis à la recherche d'un joker offensif afin d'étoffer son secteur offensif. La blessure longue durée de Steven Nsimba oblige Laval à revoir ses plans.

Olivier Frapolli est en quête d'un renfort offensif.
Olivier Frapolli est en quête d'un renfort offensif.
Crédit: Cyprien Legeay/Oxygène Radio

C'était déjà dans les esprits, c'est devenu plus concret ces derniers jours. Le Stade lavallois s'est mis en quête d'un renfort offensif afin de pallier l’absence longue durée de Steven Nsimba. Arrivé cet été, l'attaquant s'est blessé avec la réserve et est touché à un ligament. Une blessure plus grave que prévue qui le tiendra éloigné des terrains plusieurs mois. "On ne le reverra pas avant 2023", a déjà pointé Olivier Frapolli.

Ce pépin s'ajoute à l'absence de Sébastien Da Silva depuis déjà plusieurs semaines. Il ne reste ainsi plus que Durbant, Naidji et Nchobi d'aptes sur le front de l'attaque lavalloise. Un renfort sera donc le bienvenue et Laval prospecte. "On regarde, a annoncé l'entraîneur du Stade lavallois. C'est déjà une chose à laquelle nous avions réfléchi mais c'est devenu encore plus d'actualité avec le verdict d'hier (celui de Nsimba, ndlr. On regarde sur la possibilité de prendre un joker."

 

Une denrée rare sur le marché

 

Chaque saison, tous les clubs ont le droit d'engager un joker. C'est un joueur qui possède une licence dans un autre club mais peut, grâce à ce système, signer ailleurs. Le Stade lavallois regarde également du côté des joueurs libres, sans contrats, mais les éléments de qualités, prêt à jouer en Ligue 2 comme le désire le staff, ne courent pas les rues. "Les bons attaquants, à ce moment du marché, ça se compte sur les doigts d'une main, ne cache pas Olivier Frapolli. On ne va pas se précipiter mais on regarde ce qu'il y a sur le marché depuis quelques jours."