Stade lavallois. Gonçalves super-sub, Baldé sanctionné... Les notes face Grenoble

MayenneSports

Le Stade lavallois a concédé le match nul face à Grenoble (1-1). Les Tango ont égalisé dans les dernières minutes grâce à un superbe coup-franc d'Anthony Gonçlaves.

2 décembre 2023 à 21h41 par Cyprien Legeay

Anthony Gonçalves, buteur face à Grenoble.
Anthony Gonçalves, buteur face à Grenoble.
Crédit : Nicolas Geslin/Oxygène Radio

En ce jour si particulier, marqué par la mort de l'emblématique entraîneur lavallois Michel Le Milinaire, Laval avait à cœur de lui rendre hommage. En joueur formé au club, en légende du Stade lavallois, il n'y avait pas mieux qu'Anthony Gonçalves pour le faire. Son coup-franc, pour égaliser à dix minutes du terme, aura été parfait (1-1). Avec ce point du nul, Laval garde la tête du championnat.

 

HAUTBOIS (6). Un match étrange, où il n'a pas tellement été sollicité avant le but grenoblois. Il sauve d'abord son camp sur un corner rentrant avant de céder, sur l'action suivante sur un penalty de Benet (59'). Il remporte son face-à-face en fin de rencontre quand Nathanaël Thio est parti en profondeur.

VARGAS (5,5). Il a été plus discret qu'à l'accoutumée et ses centres n'ont pas toujours apporter le danger. Du déchet offensivement, mais beaucoup d'activité défensive tout de même.

BALDE (5). Il est coupable d'une main (discutable) qui donne un penalty à Grenoble, l'une de leur seule opportunité. "Je trouve le penalty sévère, car si on siffle ce genre de faute alors on doit en siffler plus régulièrement", disait Olivier Frapolli après la rencontre. Plutôt bon globalement.

BAUDRY (6). Au milieu de la charnière à trois, il a été tranchant et toujours à l'affût des dézonages de Postolachi.

DIAW (6). Parfois, il fait peur sur certaines actions, mais arrive toujours, finalement, à gratter le ballon qu'il faut. Il a fait les frais du passage à 4 derrière et cédé sa place à Labeau-Lascary (64'). Auteur d'une belle entrée, pleine de percussion.

CHERNI (5). Il avait de la place sur son côté et en a profité pour avaler les kilomètres. Comme Thibaut Vargas, ses centres n'ont pas amené assez de danger. Touché à la cheville, il a été remplacé par Gonçalves (64'), auteur d'un magnifique coup-franc pour le 1-1.

SANNA (6,5). Il a beaucoup pressé les milieux grenoblois. De l'abattage, des courses et quelques bons ballons donnés. jordan Adéoti l'a suppléé (88').

ROYE (6,5). Le capitaine a livré une grosse bataille au milieu du terrain, mis du cœur à l'ouvrage, mais aussi soutenu toutes les offensives. Il est important pour orienter le jeu, savoir calmer et maîtriser les temps forts et faibles.

KADILE (6). On le sent transfigurer par ses buts, mieux dans le jeu et trouvé plus souvent dans la profondeur. Il lui manque encore la justesse dans le dernier geste pour véritablement faire mal. Remplacé par Tell (72').

TCHOKOUNTE (6). Il a mis du temps à se mettre dans la rencontre, mais a ensuite pesé sur la défense grenobloise avec deux têtes trop axiales pour inquiéter Maubleu.

BOBICHON (4). Il a fait beaucoup de choses de travers, notamment ses coup-francs. Pas forcément dans le rythme, il a été remplacé par Titouan Thomas (64').